Paris Match Belgique

Clip Match : Voici les 8 clips qu’il ne fallait surtout pas manquer cette semaine

jane birkin etienne daho

Étienne Daho s'invite dans le clip de "Oh! Pardon tu dormais...", titre éponyme du dernier album de Jane Birkin. | © KACHALOU.

Clips de la semaine

Chaque vendredi, Paris Match Belgique fait le tri dans les clips sortis durant la semaine, pour ne vous proposer que le meilleur et l’immanquable.

 

Jane Birkin et Étienne Daho – « Oh! Pardon tu dormais… »

Deux légendes de la chanson française pour un morceau touché par la grâce. Les deux grands amis Jane Birkin et Étienne Daho ont clippé le morceau éponyme du dernier album de la chanteuse, sorti en décembre dernier. Titre qui fait référence au déclin amoureux et directement inspiré de l’histoire d’amour de Birkin avec son premier mari John Barry, « Oh! Pardon tu dormais… » voit Daho – qui est également à la réal de l’album – mêler sa voix d’or à celle qui partage son lit dans le clip, sorte de « Je t’aime… moi non plus » façon 2021.

Lire aussi > Vianney : « Ne sous-estimons pas la détresse folle présente chez les jeunes »

Charlotte Cardin – « Sad Girl »

La Québécoise Charlotte Cardin et sa voix de velours n’arrêtent plus de nous faire chavirer. Après plusieurs EP convaincants, c’est l’heure du premier album baptisé Phoenix pour la jeune chanteuse. Certains morceaux comme « Passive Agressive » et « Meaningless » sont d’ores et déjà sortis, et c’est cette fois « Sad Girl » qui s’offre un clip pluvieux aux tons très bleus, narrant l’histoire d’un amour qui finit dans les pleurs. Triste, mais surtout très beau.

Serge Gainsbourg – « La chanson de Prévert »

Un classique des classiques de l’homme à la tête de chou, revisité par le génial Michel Gondry ? On ne pouvait que dire oui et encore oui. L’hommage très poétique du réalisateur français, à l’occasion des trente ans de la mort de Gainsbourg, se dévoile dans une vidéo animée passionnante et maîtrisée. Le cinéaste n’est pas vraiment un novice dans l’art du clip : c’est lui qui avait illustré le cultissime « Around the World » des Daft Punk. C’est LE clip de la semaine à ne pas rater.

Odezenne – « Géranium »

Comme on vous l’a déjà fait remarquer cette semaine, le trio bordelais signe son grand retour avec un titre + un clip qui préfigurent un nouvel opus prévu pour septembre. Déjà au four et au moulin pour leur featuring avec la sublime voix de Mansfield.TYA, « Une danse de mauvais goût », les trois gars prolifiques nous dessinent un projet réjouissant qu’on attend de pied ferme.

Tirzah – « Send Me »

Un peu de douceur dans un monde encore incertain. Le langoureux « Send Me » de la talentueuse Britannique Tirzah nous est offert pour nous prélasser en attendant les jours plus heureux. Produit par Mica Levi, compositrice de la B.O. d’Under the Skin, le titre s’accompagne d’un clip qui voit la chanteuse se faire manipuler par sa guérisseuse dans son propre jardin. En découle une infinie tendresse dont on avait bien besoin.

Zed Yun Pavarotti – « Merveille »

Après son très remarqué premier album Beauseigne sorti l’an passé, Zed Yun Pavarotti clippe « Merveille », titre planant et un rien nonchalant issu de son très beau projet. Réalisée par Charles Leroy et l’artiste lui-même, la vidéo voit le rappeur-chanteur fouler la pelouse du stade Geoffroy-Guichard, antre de l’AS Saint-Étienne, dont l’artiste est un fervent supporter. Ou quand football et musique ne font plus qu’un.

The Black Keys – « Crawling Kingsnake » (par Elodie Métral)

The Black Keys revient à ses racines. Avant la sortie de son dixième album en mai prochain, le groupe a dévoilé son nouveau titre « Crawling Kingsnake ». Avec des sonorités blues et un riff entêtant, ce titre nous fait voyager tout droit vers le Mississippi à travers les champs de coton. Le duo joue accompagné par trois autres musiciens dans le plus vieux Barrel House des États-Unis. De la bonne musique entre copains pendant près de six minutes qui nous fait encore plus languir le retour des concerts.

Lire aussi > Eddy de Pretto : « La résilience dans le texte, ça me fait chier »

Fel – « Chocolat » (par Elodie Métral)

Ce jeune artiste bruxellois fait une arrivée remarquée dans la scène musicale belge. Son univers poétique est rythmé par une mélodie rock, entre riffs de guitare et batterie omniprésente. « Chocolat », c’est un clip loufoque, en bord de mer, avec un Félicien enterré dans le sable qui ne cesse de répéter : « l’amour c’est un peu nul sans toi ». Un premier essai réussi qui donne envie de découvrir la suite.

CIM Internet