Paris Match Belgique

Clip Match : Les 8 clips qu’il ne fallait surtout pas manquer cette semaine

clip match clips musique

Notre sélection hebdomadaire de ce qui se fait de mieux en musique. | © DR.

Clips de la semaine

Chaque vendredi, Paris Match Belgique fait le tri dans les clips sortis durant la semaine, pour ne vous proposer que le meilleur et l’immanquable.

 

Feu! Chatterton – Écran Total

Le groupe parisien qu’on adore tant a dévoilé cette semaine le clip de son morceau « Écran total », extrait du dernier album de la formation, Palais d’argile. On y retrouve l’acteur Denis Lavant qui incarne « le grand président Sanglots de reptile », comme répété dans la chanson, qui n’est plus « bien à l’abris dans son palais d’argile », rattrapé et destitué par les « sans-dents »… Militant et révolutionnaire.

Lire aussi > L’interview rétrofuturiste de Feu! Chatterton : « La fête est une harmonie, un moment d’humanité »

Kali Uchis – fue mejor feat. SZA

Sin Miedo, deuxième album en espagnol de Kali Uchis, est sorti il y a quasi un an et « fue mejor » avait trusté nos playlists de l’été. L’Américano-Colombienne nous gratifie cette semaine d’un remix du morceau en duo avec SZA, qui chante ici pour la première fois en espagnol. Très sensuel, le clip qui l’accompagne voit les deux stars faire monter la température. Caliente.

Radiohead – If You Say The Word

Radiohead a lâché une longue vidéo pour « If You Say the Word », inédit présent sur la réédition anniversaire de Kid A et AMnesiac, à paraître le 5 novembre prochain. Un clip qui se veut être une critique féroce du capitalisme et de notre société et à voir absolument.

SZA – The Anonymous Ones

Revoilà SZA et cette fois pour un morceau solo, « The Anonymous Ones », titre tiré du long-métrage de Stephen Chbosky Cher Evan Hansen. La chanteuse R’n’B a créé plusieurs chansons pour le film, qui vont sortir dans les prochaines semaines. Impatience.

Anna Majidson – Natasha

C’est notre petite pépite de la semaine, elle s’appelle Anna Majidson, et n’est autre que l’ex-moitié de la formation Haute. Sa pop accrocheuse fait mouche avec « Natacha », premier passage à la langue de Molière pour la Franco-Américaine, et on en redemande. La jeune femme y déploie tous ses talents pour nous conter une relation familiale conflictuelle avec une vidéo directement inspirée du grand réalisateur Eric Rohmer. Essai transformé.

Coldplay X BTS – My Universe (par Elodie Métral)

Après « Higher Power », Coldplay repart explorer un univers futuriste accompagné du groupe sud-coréen BTS. Dans un monde où la musique est interdite, trois groupes se réunissent sur trois planètes différentes grâce aux hologrammes. Un titre très pop et coloré, où les deux groupes partagent la scène (et leur musique) avec des aliens et des robots. Déjà visionné plus de 9 millions de fois 8 heures après sa sortie, « My Universe » promet de faire un carton.

Twin Toes – Lost in Playlists (par Elodie Métral)

Faire une chanson à partir des playlists Spotify était un pari osé. “Wake up and smell the coffee”, “Happy Beats”, “Lost in The Woods”… toutes les playlists que nous avons l’habitude d’écouter sur la plateforme de streaming se retrouvent réunies dans cette vidéo parodique. Au-delà de jouer avec les visuels et les titres des playlists, le groupe construit une vraie histoire. « La chanson raconte un chagrin d’amour qu’on essayerait de noyer dans la musique, en se perdant à travers toutes ces playlists Spotify. Passant d’une émotion à une autre, d’un mood à un autre… », explique le groupe bruxellois. Un résultat étonnant, original et réussi.

Lire aussi > Videoclub (Adèle Castillon) : « Ça me bouleverse toujours autant de voir des gens qui connaissent les paroles de mes chansons »

Doowy – Fragile (par Elodie Métral)

Derrière une mélodie légère et entêtante, « Fragile » dénonce les idées préconçues de la masculinité et invite chacun à se construire comme il le souhaite. « Fragile, c’est une remarque j’ai souvent entendu quand j’étais plus jeune », raconte Doowy. « Aujourd’hui, j’assume mes choix, ma sensibilité, mon envie de porter des couleurs et de danser comme je veux. » Une ode à s’accepter et à oser être celui que l’on est vraiment.

CIM Internet