Paris Match Belgique

Follow JC Go : Le jeu du Vatican où vous attrapez des Saints

Pokemon Go application jeu

Le Vatican ouvre la chasse aux saints. | © David Grandmougin / Unsplash

Jeux Vidéos

Un nouveau clone de Pokémon Go permet aux joueurs de collectionner des Saints catholiques au lieu de monstres.

Marchez dans la rue avec votre jeu « Follow JC Go »  ouvert. Une fois votre équipe d’évangélisation formée, vous pourrez alors capturer des figures et personnages religieux. Ce nouveau jeu mobile, créée à la demande du Vatican, permet aussi d’annoter les prières. Et si vous souhaitez passer à la version payante, ce sera sous la forme de dons à des oeuvres caritatives. Les joueurs peuvent également collecter de l’eau, de la nourriture et de la spiritualité pour contribuer à la santé des personnages bibliques rencontrés en cours de match.

Lire aussi > Pokémon Go se met à la chasse aux déchets

Pokemon Go, le jeu mobile au succès retentissant, a été téléchargé environ 800 millions de fois et a généré plus de 2 milliards de dollars de revenus depuis 2016. Un succès qui peut encourager à l’imitation. Mais la dernière en date, par l’Église catholique peut surprendre ses fidèles. La version chrétienne du jeu, « Follow JC Go! » – littéralement « suis Jésus-Christ go », permet aux joueurs de capturer des saints ou des personnages bibliques, au lieu des petits monstres japonais.

Trouver Saint-Pierre

Les joueurs progressent dans le jeu en répondant à des questions religieuses quand ils rencontrent un saint. Comme avec Pokemon Go, le jeu utilise la caméra du smartphone du joueur pour visualiser son environnement, puis superpose des caractères numériques. Mais vous êtes plus susceptible de trouver Saint-Pierre que Pikachu.

Lire aussi > Un « Harry Potter Go » est en préparation

Le jeu est une idée originale de la Fundación Ramón Pané, un groupe évangélique catholique, qui l’a préparé en prévision des Journées Mondiales de la Jeunesse 2019, un rassemblement de la jeunesse catholique qui se tiendra au Panama en janvier. L’application est pour l’instant disponible en espagnol, mais des versions italienne, anglaise et portugaise sont attendues dans les prochaines semaines.

CIM Internet