Idées cadeaux : 10 livres à offrir à Noël

Idées cadeaux : 10 livres à offrir à Noël

livres cadeaux noel

Les meilleurs livres sortis en 2018 à offrir à -vos proches. | © Aaron Burden / Unsplash

Littérature

Vous cherchez les meilleurs livres à mettre sous votre sapin de Noël ? Voici notre sélection de dix bons bouquins sortis cette année, répartis en genre, pour vous aider dans votre liste de cadeaux.

Littérature américaine

  • Le Mars Club, Rachel Kushner, Stock

Romy a le prénom d’une star de ciné, mais sa préoccupation c’est de faire passer ses cigarettes par la conduite des toilettes sans se faire remarquer par les gardiennes de prison, ou de réussir à faire du bon vin dans une chaussette avec un fond de ketchup. En retraçant par des flashbacks le parcours d’une striptiseuse condamnée à perpétuité pour avoir tué un homme qui la harcelait, Le Mars Club traite de la violence faite aux femmes, dans les clubs poisseux ou les prisons californiennes. Le livre de Rachel Kushner dénonce les injustices et les dysfonctionnements du système pénitentiaire dans une écriture cinématographique.

  • Balles perdues, Jennifer Clément, Flammarion

Dans un camp de caravanes en Floride, Pearl et sa maman vivent dans une vieille Mercury. Elles partagent un univers cotonneux, fusionnel et imaginaire. Mais Pearl grandit, et avec l’adolescence elle prend conscience du trafic d’armes qui s’opère sur le camp, tandis que sa maman s’abîme dans une liaison. Balles perdues parle du marché de l’armement aux Etas-Unis, et des laissés pour compte de la société américaine.

Essai

  • Sorcières : la puissance invaincue des femmes, Mona Chollet, La Découverte

L’essai féministe de Mona Chollet revient sur les trois figures de la sorcière : la femme indépendante (l’image traditionnelle de la célibataire et de son chat), la femme sans enfants (celle qui contrôle sa fertilité) et la femme âgée (la vieille peau). Comment l’autonomie de la femme a-t-elle été mise au bûcher ?  Et quelles représentations misogynes avons-nous hérité de ces chasses aux sorcières ?

Humour

  • Comment ne pas devenir une fille à chats ?, Nadia Daam, Mazarine

La chroniqueuse Nadia Daam veut révolutionner le monde du célibat, et envoyer valser les stéréotypes à la Bridget Jones ou Sex and the city. Comment parler de son ex sans passer pour une désespérée ? Comment assumer le fat qu’on préfère parfois passer une soirée seule plutôt que se forcer à sortir avec ce date rencontré sur Tinder ? L’auteure nous livre le témoignage drôle d’une mère célibataire et … heureuse.

  • 30 ans, 10 ans de thérapie, Nora Hamzawi, Marabout

Obsessionnelle, parano et hypocondriaque, l’humoriste et chroniqueuse se raconte dans son « journal d’une éternelle insatisfaite ». Trentenaire névrosée, elle nous partage ses petites angoisses ordinaires avec humour et autodérision.

 

View this post on Instagram

 

MERCI beaucoup beaucoup pour vos gentils mots 🐰💂🏼‍♀️💕

A post shared by Nora Hamzawi (@norahamzawi) on

Lire aussi > 5 comptes Insta qui donnent envie de lire

Pour voyager

  • La marcheuse, Samar Yazbek, Stock

Rima souffre d’une étrange maladie : elle ne sait pas s’arrêter de marcher. La jeune adolescente syrienne doit être attachée pour empêcher ses jambes d’avancer. Rima est aussi à l’abri dans un souterrain de la zone assiégée de la Ghouta. Elle nous raconte ses dessins, ses livres, les attaques à l’arme chimique et les combats armés. L’écrivaine syrienne Samar Yazbek nous livre le quotidien de son pays au cœur d’une guerre qui ne semble pas non plus possible d’arrêter.

 

View this post on Instagram

 

✨La marcheuse, de Samar Yazbek✨ À travers la déambulation vive et poétique d’une adolescente singulière dans l’horreur de la guerre, #SamarYazbek continue son combat pour exposer aux yeux du monde la souffrance du peuple syrien. Un roman bouleversant et nécessaire. « Avec une impudeur dans la narration, Samar Yazbek nous fait plonger dans l’horreur du conflit syrien, tel qu’il est ressenti dans la chair et la tête de ceux ou plutôt celles qui le vivent. » Libération • « Poignant. Un livre pour adulte avec des mots d’enfant. » Le JDD • « La force de la vie, de la littérature, de l’art, et d’un regard qui cherche à élargir l’horizon. » Livres Hebdo • « Un texte d’une bouleversante acuité sur un conflit tragique dans la durée. » La Croix • « Samar Yazbek arrive à marier le merveilleux et le réalisme dans une écriture qui porte la puissance de l’imaginaire à son apogée. » @l.autre.magda • « C’est poétique, pictural, orné de couleurs, mais au fond terriblement violent. » @librairieenfolie • « Un monde oscillant entre celui du Petit Prince et d’Alice au pays des merveilles. » @loeildem #rentreelitteraire #livre #lamarcheuse #instabook #bookstagram #book #instalivre #lacosmopolite #syrie #roman

A post shared by Editions Stock (@editionsstock) on

Le bûcher, Gyorgy Dragoman, Gallimard

Dans la Roumanie post communiste, après la chute de Ceausescu, on se demande que mettre à la place des portraits du dictateur dont les cadres ont laissé des traces. Une orpheline adoptée par une grand-mère étrange et magique découvre les secrets de sa famille. Une écriture aussi mystérieuse que le récit sur les non-dits, les traumatismes, et l’héritage d’un peuple.

 

View this post on Instagram

 

[Nouveauté] György Dragomán – Le bûcher La Roumanie vient tout juste de se libérer de son dictateur. Les portraits du camarade général ont été brûlés dans la cour de l’internat où Emma, treize ans, arrivée après la mort tragique de ses parents, cherche encore à s’orienter. Quand une inconnue se présente comme étant sa grand-mère, elle n’a d’autre choix que de la suivre dans sa ville natale. Cette femme étrange partage sa maison avec l’esprit de son mari défunt et pratique la sorcellerie. Mais Emma comprend vite qu’il y a d’autres raisons à l’accueil malveillant que lui réservent les habitants de la ville. Peu à peu, elle découvre les secrets de sa famille. Profondément traumatisée et compromise par l’histoire qu’a traversée son pays, sa grand-mère a utilisé les pouvoirs de la magie pour surmonter des décennies dominées par la peur, la manipulation et la terreur. Et c’est cette force-là qu’Emma tente à son tour de libérer en elle pour trouver sa place dans un monde de nouveau bouleversé. Avec « Le bûcher », György Dragomán, grand talent de la littérature hongroise, emporte ses lecteurs dans l’univers poignant d’une jeune fille au courage extraordinaire, tout en nous confrontant à un héritage contemporain dont les plaies sont à peine refermées. Traduit du hongrois par Joëlle Dufeuilly #GyörgyDragomán #nouveauté #août2018 #23août #dumondeentier #livres #lecture #litterature #Instalivre #instabook #bookstagram

A post shared by 📚 Éditions Gallimard (@editions_gallimard) on

Littérature jeunesse

  • Histoires du soir pour filles rebelles, 100 destins de femmes extraordinaires, d’Elena Favilli, Francesca Cavallo et Jessica Shapiro, Les Arènes.

Mieux qu’un conte de fées, 100 destins de femmes héroiques. Le tome 1 s’était vendu à un million d’exemplaires, le tome 2 rend hommage à un nouveau panthéon de rebelles. Elles viennent du monde entier, elles sont sportives, scientifiques, espionnes, artistes, guerrières, informaticiennes, reines ou skateuses. Chacune à leur époque, elles ont brisé les stérérotypes. Les portraits d’une double page reprennent une biographie illustrée d’un portrait dessiné par l’une des 50 illustratrices ayant participé au projet. Dans les dernières pages du livre, les enfants peuvent écrire leur propre histoire d’héros ou d’héroïnes et dessiner leur auto-portrait. A mettre entre les mains de tou.te.s les rebelles.

 

View this post on Instagram

 

⭐ CONCOURS ⭐ On vous prépare un joyeux Noël… et des cadeaux ! Pour les parents, mais SURTOUT pour les enfants, le dimanche 9 décembre, à partir de 15h, au 27 rue Jacob, Paris 6e. Au programme : un grand goûter, des ateliers, un photocall rebelle, des surprises et tous nos auteurs jeunesse pour lire et dédicacer leurs livres ! 🧁🥳📸✨ 👉🏻 À cette occasion, nous vous offrons les tomes 1 & 2 d’Histoires du soir pour filles rebelles dans leur tote bag exclusif. Pour participer, 💌 envoyez-nous un mail à : a.hybre@arenes.fr Les noms des dix gagnant.e.s (tiré.e.s au sort la veille au soir) seront affichés dans notre librairie le jour J et les lots seront remis sur place 😍 Likez ! Partagez ! Venez ! ❤ . . #histoiresdusoirpourfillesrebelles #rebelgirls #rebelgirlsbook #litteraturejeunesse #cadeau #noel #surprise

A post shared by Éditions Les Arènes (@les_arenes) on

  • Histoires pour garçons qui veulent changer le monde, Ben Brooks, Éd. Mazarine.

Ici, pas de super-héros costauds et belliqueux, ces cent hommes sont parvenus à marquer l’histoire « sans tuer de dragons ». Ils ont utilisé leur bienveillance, leur intelligence ou leur empathie plutôt que des super-pouvoirs ou des armes. Célèbres ou inconnus, ces exemples d’hommes badass, de Rimbaud à Nelson Mandela en passant par Alan Turing, nous emmènent loin des clichés de la masculinité diffusés dans la plupart des livres pour enfants.

 

View this post on Instagram

 

Différents, inspirants, hors des clichés de genre : les garçons de Ben Brooks ont des visages multiples et magnifiques ! Repost de @aniouchkacoinlecture – Quel est le point commun entre Barack Obama, Stephen Hawking, Oscar Wilde ou encore Christian McPhilamy ? Ils ont tous, à un moment de leur vie, surmonté une difficulté pour atteindre le but qu’ils s’étaient fixés : aider les autres, exaucer leur rêve, vivre de leur passion ou tout simplement être eux-mêmes. C’est cette volonté de se surpasser pour un idéal que célèbrent Ben Brooks et Quinton Winter à travers 100 portraits de célébrités et d’anonymes qui incarnent la compassion, la générosité et la confiance en soi. Dans notre monde si violent où la force physique est exaltée, on a vite fait, quand on est handicapé, introverti ou tout simplement timide, d’être rangé dans la catégorie des loosers. Ce livre est une réponse intelligente et nécessaire à ce diktat du « badass ». Il revendique la différence, qu’elle soit physique, mentale ou sexuelle, tout en prônant le respect et la tolérance. Avec ses mots accessibles aux plus jeunes et ses illustrations colorées, l’ouvrage de Ben Brooks et Quinton Winter est un livre à mettre entre les mains des garçons (mais aussi des filles) pour mettre aux fins aux stéréotypes du masculin. Retrouvez ma chronique complète sur le blog (lien dans ma bio). Quelle figure masculine trouvez-vous inspirante ? ——————– #livre #lecture #bookstagram #instabook #instalivre #bloglitteraire #passionlecture #passionlivres #lectureenfant #litteraturejeunesse #lireavecsesenfants #histoirespourgarconsquiveulentchangerlemon

A post shared by Editions Mazarine (@mazarine_editions) on

Lire aussi > Noël : 10 idées de cadeaux non-sexistes pour enfants et ados

Histoire

  • Le Journal du Dimanche : 70 ans d’histoire(s), Patrice Trapier, E/P/A

Le Journal du Dimanche a 70 ans. Longtemps le seul titre à ne paraître que le dimanche, il est encore le seul journal en France à ne sortir qu’une fois par semaine. Pendant 70 ans, le JDD a couvert l’actualité avec la liberté de ton qui le caractérise. Pour son anniversaire, il s’offre un album souvenir avec ses plus grandes unes et ses articles marquants. People, investigation, longues interviews : l’ouvrage reprend le fil des grands évènements de ces 70 dernières années, mais nous raconte aussi les coulisses du célèbre journal.

CIM Internet