Paris Match Belgique

Rentrée littéraire d’hiver : Notre seconde sélection de livres

livres rentrée d'hiver

Image d'illustration | © Alisa Anton on Unsplash

Littérature

L’hiver littéraire fait sa rentrée en janvier. Paris Match Belgique a fait sa sélection de 10 livres à ne pas manquer. Voici la seconde partie. 

Le livre belge

L’île longue, Victoire de changy, Autrement

Une jeune femme quitte Bruxelles pour Téhéran chercher la solitude. Là-bas, dans le dédale des rues aux marchés fourmillants, elle y trouvera Tala, qui vient de perdre sa mère. Quel secret gardait-elle enfoui ? La jeune bruxelloise Victoire de Changy écrit dans son deuxième roman une histoire tragique, intime et politique, dans un Iran « qui ouvre ou qui ferme, qui tend ou qui prend ». Une écriture toujours aussi poétique, qui rime et qui raisonne, une langue qui claque, aussi belle qu’un chant perse.

 

View this post on Instagram

 

En librairie le 16 janvier 2019…

A post shared by Editions Autrement (@editionsautrement) on

Le récit journalistique

La communauté, Ariane Chemin & Raphaëlle Bacqué, Le Livre de Poche

« Trappes, c’est de l’autre côté du monde » explique Jamel Debouze. La ville faite de tours et de barres qui a vu grandir l’humoriste, le rappeur La Fouine, le footballeur Nicolas Anelka et le comédien Omar Sy détient aujourd’hui le tragique record européen de départs au djihad. Les deux journalistes Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué racontent l’effritement d’une ville de banlieue et aident à comprendre, sans jugement, l’histoire de France dans une enquête aussi fascinante qu’une série.

Lire aussi> Rentrée littéraire d’hiver : Notre première sélection de livres

Le roman politique

China Dream, Ma Jian, Flammarion

Chargé d’appliquer le programme du Nouveau Rêve Chinois, un cadre dirigeant est poursuivi par ses souvenirs. Des cauchemars qui le ramène au temps de la révolution culturelle. Mélangeant mythes et réalité, jouant avec tous les ressorts de l’absurde et du grotesque, ce roman fait le portrait de la Chine d’aujourd’hui et de l’amnésie imposée par l’Etat. Ma Jian, exilé à Londres et dont les livres sont interdits en Chine, dévoile l’une des facettes les plus terribles de la tyrannie, celle qui consiste à gommer la mémoire.

 

View this post on Instagram

 

[✨📚Rentrée Littéraire d’hiver📚✨] . Chargé d’appliquer le programme du Nouveau Rêve Chinois, officiellement lancé par le président Xi Jinping, un cadre dirigeant est hanté par ses souvenirs de la révolution culturelle, qui viennent perturber son travail. . Dans cette fable cruelle qui dresse pourtant le portrait de la Chine d’aujourd’hui, Ma Jian dévoile l’une des facettes les plus effrayantes de la tyrannie, qui consiste à tenter d’effacer la mémoire pour éradiquer les événements passés qui gênent la marche du pouvoir. . Avez-vous déjà lu des romans de cet auteur? 📚 . . . . . . . . . . . . . #Instabook #flammarion #lecture #lire #roman #llovebooks #igreads #livre #bookstagram #livrestagram #instalivres #booklover #books #bookaddict #passionlivres #RL2019 #rentreelitteraire2019 #rentreelitterairehiver #chinadream #majian #chine

A post shared by Éditions Flammarion (@flammarionlivres) on

La bd féministe

Un autre regard Tome 2, Emma, J’ai lu

Sorti en poche, cette bande dessinée instructive et drôle décape les clichés et les stéréotypes. Pertinents et touchants, les dessins d’Emma abordent des sujets sociaux et féministes comme la charge mentale. Emma partage son point de vue et donne des armes pour se sortir de situations quotidiennes inégales.

Lire aussi > La dessinatrice Emma : « Aujourd’hui, grâce aux réseaux sociaux, ce n’est plus possible d’ignorer la parole des femmes »

Le livre de poche

Jeu Blanc, Richard Wagamese, 10/18

Cloîtré dans un centre de désintoxication, Saul Indian Horse raconte son enfance au coeur du Canada, rythmée par les légendes de la nation des Ojibwés, la récolte du riz et la pêche, et son adolescence passée dans un internat où des Blancs vont essayer d’effacer en lui toute trace d’indianité. Au coeur de cet enfer, Saul trouve son salut grâce au hockey sur glace. Il entame alors une carrière sportive, malgré le racisme qui règne dans le Canada des années 1970. Richard Wagamese, l’un des principaux écrivains indigènes canadiens, s’est largement inspiré de sa propre histoire pour ce récit initiatique.

 

CIM Internet