Paris Match Belgique

Harry Potter, sur le point de faire son grand retour ?

Rowling

Une grande annonce, pour rien du tout ? | © Belga-AFP

Littérature

C’est en tout cas ce que pensaient les fans.

 

« Parfois, les ténèbres viennent d’endroits inattendus ». En une seule phrase, J. K. Rowling a semé le trouble sur Twitter. Peu active sur le réseau social, son dernier tweet datant du 5 septembre est loin d’être passé inaperçu chez les fans. D’autant plus qu’avec les hashtag #Harrypotter et #cursedchild, son post semble être un teasing concernant une nouvelle sur Harry Potter, himself.

Lire aussi > Un prêtre fait interdire Harry Potter dans une école catholique américaine

Sometimes, darkness comes from unexpected places #HarryPotter #CursedChild pic.twitter.com/TQb68Wtqiz

Outre cette unique phrase, une image modernisée de la marque des ténèbres, signe de ralliement à Voldemort accompagnait sa publication. Le hashtag #cursedchild fait référence à la suite de la saga Harry Potter, sortie en 2016, sous forme de pièce de théâtre intitulée Harry Potter et l’Enfant maudit. Les fans ont donc tout de suite pensé qu’il s’agissait de l’annonce d’une suite de la pièce de théâtre.

Juste un logo

À Times Square, un autre message était visible sur les panneaux lumineux qui affichaient « Bienvenue à Poudlard » ainsi que cette fameuse marque des ténèbres. L’excitation est à son comble même si le site Pottermore précise qu’il ne s’agissait pas d’un film.

S’agirait-il donc d’une nouvelle pièce de théâtre ? De la suite de Harry Potter et l’enfant maudit ? Aucune réponse pour le moment. Mais le site Pottermore pourrait bien réduire nos espoirs en cendres puisqu’il a publié un article ce vendredi expliquant qu’il s’agit simplement d’un nouveau logo pour célébrer la longévité de l’enthousiasme qui existe à travers le monde pour la pièce de théâtre sur Harry Potter et son univers. « La nouvelle affiche et le nouveau logo célèbrent l’enthousiasme durable que L’enfant maudit continue de livrer aux publics du monde entier ». Déception intense. Même si on continue de croire qu’il y a peut-être une autre annonce qui se cache là derrière.

CIM Internet