Paris Match Belgique

Acheter ses livres dans un distributeur, le drôle de concept qui se lance à Bruxelles

Livres

Pour le moment, huit livres sont disponibles. | © Robert Anasch/Unsplash

Littérature

Pour la modique somme de 5 euros, vous pouvez vous procurer un livre petit format.

 

Distribuer des bouquins, comme on achète à manger, sur le pouce, c’est le principe lancé par la Crypte Tonique, une librairie éditrice située dans le centre de Bruxelles. L’idée ? Rendre la culture accessible à chacun. Pour la modique somme de 5 euros insérés dans un distributeur, on peut ouvrir un format peu connu qui fera découvrir une certaine littérature à un prix abordable. Dans le distributeur, vous ne trouverez ni roman graphique, ni comics, ni manga, manhua ou fumetti. Vous y découvrirez un blow book, un contenu à part entière qui ne se réduit ni à un genre ni à un public. Le format n’est pas neuf, il a traversé différentes époques et différentes cultures. En résumé : il est illustré et tient dans une poche.

Lire aussi > Une BD bannie d’un festival au Brésil à cause d’un bisou gay

« Les blow books sont présentés par des distributeurs automatiques. Ceux-ci réduisent la distance entre Auteur et Lecteur et permettent une accessibilité hors des heures de bureau. En lieu et place des sucres liquides ou solides, fruits de nos industries, nos robots proposent une culture artisanale non périssable », expliquent les créateurs du concept.

 

View this post on Instagram

 

👉 En 2017 nous présentions le prototype du projet Blow Book dans un distributeur automatique. Sur l’image : Dick Bos d’Alfred Mazure et Salaryman de Dimitri Piot. . 👉 In 2017 we showed the prototype of Blow Book project in a vending machine. On the picture: Dick Bos by Alfred Mazure and Salaryman by Dimitri Piot. . 📓Blow Book is no #fumetti #BD #bandedessinee #romangraphique #graphicnovel #manga #漫画 #comics #manhua #漫畫 . Nothing associates Blow Book content with a specific narrative type or audience. . . . #streetculture #culture #Blowbook #book #livres #booksbooksbooks #bookstore #vending #vendingmachine #bookblogger #booknerd #library #bookgeek #bookstagram #bibliophile #dickbos #popculture #bookshop

A post shared by Blow Book (@blowbook.eu) on

Répandre la culture

La particularité du livre tient en son format et en sa construction. Grand de 7,6 cm par 11,6 cm, il est sensiblement de la taille d’un paquet de cigarettes et peut facilement être emporté partout et passer de main en main, pour répandre la culture. À l’intérieur, une histoire en dessin qui se lit image par image, un dessin par page. L’histoire raconte que c’est Alfred Mazure qui, à court de papier, aurait inventé ce format pendant la guerre, en découpant chaque case de ses BD et en les reliant les unes derrière les autres.

Actuellement, quatre livres sont disponibles et autant sont encore à paraître. On y parle art de combattre, nazisme et délation, monde du travail et Japon médiéval. On y trouve des histoires neuves, des anciennes, du local et de l’international. « Le blow book n’est pas une nouvelle collection mais une fenêtre d’expression. L’auteur y est en charge de son livre de la première à la quatrième de couverture. Étant son directeur artistique, il imprime sa propre marque. Son ouvrage, de la taille d’un paquet de cigarettes, tient réellement dans une poche, et peut ainsi passer de main en main ».

Les BLOW BOOK are alive! Et son site web aussi! www.blowbook.beMerci à tous ceux qui sont venus hier soirMerci à ceux qui passeront nous voir à la Fête de la BDMerci à Dominique pour la photo

Publiée par BLOW BOOK sur Jeudi 12 septembre 2019

Pour le moment, un distributeur est accessible devant la Crypte Tonique dans la Galerie Bortier, en plein cœur de Bruxelles, à deux pas de la gare centrale. Et ce week-end, ils seront disponibles à la fête de la BD qui se déroule dans le parc Royal.

CIM Internet