Paris Match Belgique

Des cases à la pelle : « Quand on est triste, il faut regarder la beauté du monde… »

Une nouvelle série de contes familiaux et modernes chez Dupuis ! | © ©DR

Littérature

Des cases à la pelle. Tout l’été, nous vous proposons des BD à prendre à la plage, en montagne ou dans votre jardin pour passer de chouettes moments grâce aux bulles. Cette semaine, place à une histoire ‘retrofuturiste’ ! Le monde dans lequel elle se déroule est peuplé de robots domestiques et une adolescente se réfugie dans un classique du théâtre français.

 

Par Laurent Depré

Ce premier tome de la série Les Cœurs de Ferraille : Debry, Cyrano et moi édité chez Dupuis est le résultat du travail d’un trio : José Luis Munuera au dessin et les Beka (Caroline Roque et Bertrand Escaich) au scénario. On a déjà vu le même trio s’attaquer à l’univers des Tuniques bleues pour l’album L’envoyé spécial en 2020.

Dans un monde où les humains vivent entourés de serviteurs robots, la jeune Iséa préfère se réfugier dans Cyrano de Bergerac, film conseillé par Tal, sa seule amie, qu’elle ne rencontre que par écran interposé. Un (mauvais) jour Debry, sa robot-nounou adorée, est renvoyée par sa mère. Alors le fragile équilibre de l’adolescente s’effondre. Coûte que coûte, Iséa décide de retrouver la seule personne qui lui ait jamais donné de l’amour, fût-elle un robot…

Un premier tome de qualité qui s’adresse aux ados mais qui plaira certainement aussi aux plus âgés. Le duo Beka nous offre une histoire de fugue et de rencontres sur la route constituée d’une galerie de personnages de chairs ou de métal. C’est un apprentissage accéléré, sensible et intelligent de la vie. C’est très rythmé et Munuera nous offre de magnifiques planches. Une nouvelle fois, les auteurs nous démontrent toute leur complémentarité. A découvrir !

 

©Dupuis

Mots-clés:
Bande dessinée BD Dupuis
CIM Internet