Paris Match Belgique

Les Éditions Dupuis célèbrent leurs 100 ans avec « La mort de Spirou »

Les Éditions Dupuis célèbrent leurs 100 ans avec "La mort de Spirou"

"La mort de Spirou" est disponible à partir du 26 août. | © Dupuis

Littérature

Triste fête d’anniversaire pour les Éditions Dupuis qui perdent l’un de leurs plus célèbres héros.

 

Six ans après le dernier tome, Spirou et Fantasio repartent pour une dernière aventure en compagnie de Spip. Alors que les Éditions Dupuis s’apprêtent à fêter leur centenaire, Spirou et Fantasio décident de voyager dans la cité sous-marine de Korallion. Des simples vacances ? Par vraiment… Le duo souhaite enquêter sur cette mystérieuse ville sous-marine devenue très touristique. Des péripéties qui vont les mener jusqu’au bout du danger, où Spirou va tristement sombrer au fond de l’océan. Que cela ne tienne, les Éditions Dupuis pensent déjà à un nouveau binôme pour accompagner Fantasio dans ses futures aventures.

Pour ce nouveau tome, une nouvelle équipe a été constituée avec Benjamin Abitan et Sophie Guerrive au scénario, et Olivier Schwartz au dessin. Pour ce renouveau, l’équipe va puiser dans les racines de la série pour retrouver la vision de Franquin, « où l’aventure était un prétexte poétique pour montrer le monde contemporain en pleine mutation ». Et les fans de la première heure retrouveront cette inspiration jusqu’à l’idée d’une ville sous-marine, déjà présente dans Spirou et les hommes-bulles (1965). Havre de tranquillité à l’époque, elle est devenue cette fois-ci un complexe touristique plus que douteux.

Si l’équipe s’inspire du glorieux passé de Spirou (jusque dans le dessin, ressemblant aux traits de Franquin), c’est loin d’être un tome ringard. Au contraire, il est même difficile à croire que Spirou et Fantasio ont déjà 86 ans quand on lit ce nouveau tome. Air pod, voiture électrique, conduite automatique, tablette pour lire le journal… aucun détail n’est laissé au hasard pour cette série dans l’air du temps. La modernité se retrouver aussi dans les thèmes abordés : tourisme de masse, pollution des océans, mirage des réalités virtuelles.

Lire aussi > Nouveau tome de Game Over : Le succès de Kid Paddle est loin d’être fini

La mort de Spirou se lit d’une rapidité déconcertante, gardant toujours un rythme soutenu, de l’action et du suspense. Ce tome a aussi la subtilité d’avoir plusieurs mises en abyme. Comme expliqué précédemment, Spirou et Fantasio sont ici le héros de l’histoire mais ils sont aussi les héros d’une série chez Dupuis. Mais la mort de Spirou aborde aussi la place qu’occupent ces héros de notre enfance et de leur longévité. Une vraie réflexion au sens large sur notre société. Tous les mythes sont-ils vraiment irremplaçables ? Est-ce qu’il ne faut pas parfois abandonner des grands classiques pour mieux se réinventer et rester contemporain ?

La fin de cet album, riche en émotions, offre un grand final inattendu pour cette célèbre série. Mais est-ce réellement la fin ? Si tout le laisse à croire, un petit indice voudrait nous faire penser que non. C’est maintenant à vous de juger (et de lire) !

CIM Internet