Paris Match Belgique

Virginie Despentes va traduire la poésie de Charles Bukowski

Ce n'est pas la première fois que Virginie Despentes s'occupe d'une traduction. | © Flickr, Frédéric Bisson.

Littérature

L’auteure de « Vernon Subutex » va s’atteler à la traduction de Sifting through the Madness for the word, the line, the way, l’ultime recueil de poèmes de son idole, Bukowski.

Romain Duris présentait récemment ses dessins érotiques influencés par l’univers déjanté et imbibé de whisky de Charles Bukowski. Aujourd’hui, une autre figure de la culture française va se frotter à sa poésie. Virginie Despentes a été chargée de traduire des poèmes de l’auteur des « Contes de la folie ordinaire » pour la maison d’édition Au Diable Vauvert. « Sifting through the Madness for the word, the line, the way », l’ultime recueil de cet auteur aussi talentueux que sulfureux, est d’abord paru en 2009 en version originale.

Lire aussi > Romain Duris : Des seins en dessins avec « Pulp »

Virginie Despentes, « le Bukowski de la littérature française »

Ce projet ne date pas d’hier. L’auteure est une fan inconditionnelle de Bukowski. « J’avais acquis les droits de Sifting il y a un moment, nous parlions de livres, de Buk’, la place originelle qu’il occupe en elle — elle en est bien plus que familière, intime », se rappelle Marion Mazauric, l’éditrice, pour ActuaLitté. Elle considère même Virginie Despentes comme « le Bukowski de la littérature française ». Despentes est déjà une habituée des traductions. Elle a notamment traduit « Mort aux Ramones », l’autobiographie de Dee Dee du groupe punk américain The Ramones.

CIM Internet