Paris Match Belgique

L’hommage à Haïti d’un journaliste de CNN en réponse à Donald Trump

Le journaliste Anderson Cooper a souhaité transmettre ses pensées aux Haïtiens. | © Capture d'écran Twitter : Anderson Cooper 360°

Médias

Touché par les propos offensants du président américain sur l’Afrique et Haïti, le journaliste Anderson Cooper a rendu un émouvant hommage aux Haïtiens.

 

Depuis plusieurs heures, les médias américains n’ont qu’une expression à la bouche : « shithole countries ». Les derniers propos de Donald Trump ont une nouvelle fois déclenché la polémique. « Normal », diront certains. Le président américain ayant qualifié plusieurs nations africaines de « pays de merde » en pleine réunion à la Maison Blanche. Parmi les pays visés, Haïti qui commémore aujourd’hui le huitième anniversaire du séisme qui a fait plusieurs centaines de milliers de morts.

Lire aussi > Donald Trump traite plusieurs nations africaines de « pays de merde » en pleine réunion

En souvenir du drame

Des propos qui ont suscité l’indignation d’un journaliste de la chaîne américaine CNN, particulièrement touché par le sort des Haïtiens. En réponse au président, il a rendu un vibrant hommage au pays. « Il faut être fort dans un pays où le gouvernement a abandonné son peuple, où les opportunités sont rares et où Mère nature a puni les gens bien plus que quiconque le mériterait. Mais je vais être clair : les habitants d’Haïti ont survécu à davantage de choses et se sont battus davantage que notre président au cours de sa vie« , a-t-il déclaré face caméra. Alors qu’il était encore jeune reporter, Anderson Cooper s’est rendu plusieurs fois à Haïti, notamment au lendemain du tremblement de terre. « En 2010, mon équipe de CNN et moi-même étions la première équipe internationale sur place après le tremblement de terre. J’y ai passé plus d’un mois et y suis retourné plus d’une fois depuis », explique-t-il.

Un modèle de dignité

En souvenir douloureux du séisme de 2010, de ses conséquences et de ses milliers de victimes, le journaliste raconte ce qu’il a vécu sur place en cachant difficilement son émotion. Après avoir vu l’horreur et la détresse, Cooper estime que la Maison Blanche, et particulièrement le président républicain, devrait s’inspirer de la dignité dont fait preuve le peuple haïtien. « Comme tous les pays, Haïti est composé d’une multitude de gens : riches et pauvres, cultivés ou non, bons ou mauvais, mais je n’ai jamais rencontré un Haïtien qui ne soit pas fort », a-t-il poursuivi. « Savez-vous quelle force il faut pour survivre, enseveli sous le béton, en buvant de l’eau de pluie, pendant sept jours ? C’est une dignité dont beaucoup à la Maison blanche devraient s’inspirer. Une dignité dont le président, avec tout son argent et tout son pouvoir, devrait aussi s’inspirer.« 

Lire aussi > République dominicaine et Haïti, l’enfer au paradis

À la veille de l’anniversaire d’un des pires séismes de l’histoire et en ce jour où Donald Trump a une nouvelle fois été trop loin, Anderson Cooper a adressé ce message aux « gens d’Haïti » qui l’écouteront de Port-au-Prince, à Jacmel en passant par Miami. « Nous voulons qu’ils sachent que nos pensées et notre amour est avec eux », a-t-il conclu.

CIM Internet