Paris Match Belgique

Pixel art : Gustavo Viselner redessine des tableaux de la pop culture en 8-bit

Gustavo Viselner s'est attaqué aux films, mais également aux séries, du Prince de Bel-Air à Game of Thrones. | © Behance/Gustavo Viselner

Médias

Un artiste brésilien fait redécouvrir des scènes cultes dans un style minimaliste et naïf : le 8-bit.

En parcourant la page de Gustavo Viselner, à trois derrière un écran, on ne peut s'empêcher de s'exclamer à tour de rôle : "Game of Thrones ! », "Star Trek ! », "Friends ! », avant une ultime interrogation. Le jeu de devinettes est drôle, et facile - et cela ne tient qu'au talent de cet artiste né à Buenos Aires, mais qui a grandi en Israël. Gustavo est un artiste du pixel : il compose numériquement des œuvres d'art à l'aide de petits carrés et d'une palette limitée de couleurs. Sa spécialité ? Des tableaux inspirés des séries et films les plus emblématiques des années 2000 et 2010 ; notre nouvelle pop culture.

8-bit, façon eighties

Dans son expression la plus radicale, que l'on appelle le "style 8-bit » - en référence à la résolution des premiers ordinateurs et consoles, le pixel art réinvente en quelque sorte le principe de la mosaïque : des dizaines de petits carrés de couleurs qui recréent une image en 2D. "C'est une pièce fondatrice du folklore du gamer », explique Gustavo Viselner sur la plateforme pour artistes Behance. Mais "pour moi, le pixel art n'est plus simplement un outil graphique pour jeux vidéo, c'est une forme d'art qui peut se démarquer sans jeu pour le supporter ».

Lire aussi > Quand un designer donne la banane à l’art moderne grâce à une application

©Behance/Gustavo Viselner - Un auto-portrait de l'artiste "au travail".

Et dans le genre, le Brésilien est particulièrement doué : ses créations sont limpides et permettent de redécouvrir des scènes mythiques dans un style plutôt "naïf ». Le Seigneur des anneaux, Arrival de Denis Villeneuve, Star Wars, et du côté des séries Le Prince de Bel-Air, Westworld, Stranger Things ou encore Walking Dead sont déjà passés par sa tablette graphique. "J'adorerais emmener Saul Goodman [de la série Better call Saul, ndlr] dans une aventure pixellisée excitante », ajoute l'artiste, mais "pour l'instant, traduire ces histoires en scènes illustrées est tout ce que je peux faire, et c'est merveilleux ».

Lire aussi > Altered Carbon (Netflix), l’immortalité sans rêve ni révolution

©Behance/Gustavo Viselner - Breaking Bad.
©Behance/Gustavo Viselner - Stranger Things.
©Behance/Gustavo Viselner - Le Seigneur des anneaux.
©Behance/Gustavo Viselner - Arrival.
CIM Internet