Paris Match Belgique

ONPC : Ambiance tendue entre Christine Angot et Eric Dupond-Moretti

Christine Angot et Eric Dupond-Moretti, dans ONPC ce samedi 10 mars. | © Capture d'écran YouTube

Médias

Après un échange glacial avec l'invitée politique Virginie Calmels, Christine Angot s'est faite sévèrement recadrée par Eric Dupond-Moretti.

 

On commencerait presque à prendre l'habitude. Ce samedi 10 mars, l'ambiance a une nouvelle fois été plombée sur le plateau de "On n'est pas couché".

Lire aussi > ONPC : « L'embrouille » coupée au montage entre Christine Angot et Laurent Baffie

Invitée politique dans l'émission de Laurent Ruquier, la vice-présidente du parti Les Républicains et maire adjointe de Bordeaux Virginie Calmels, venue présenter son livre J'assume, en a pris pour son grade depuis le fameux fauteuil bleu.

"On n'est pas au tribunal !"

Si c'est d'abord le chroniqueur Yann Moix qui s'est écharpé avec la proche d'Alain Juppé sur la qualité de son livre, c'est surtout les commentaires de Christine Angot qui ont fait monter le ton de l'émission. Notamment face à l'avocat pénaliste Eric Dupond-Moretti qui n'a pas hésité à dénoncer la "violence incroyable" de la romancière.

Lire aussi > Christine Angot dénonce l'hypocrisie des actrices qui « rampaient » devant Woody Allen

Tandis que la chroniqueuse venait de questionner Virginie Calmels sur son passé sentimental et amoureux, Eric Dupond-Moretti s'est agacé de cet interrogatoire indiscret : "Je trouve cela d’une violence, que vous alliez exposer ici un passé sentimental dont madame n’a peut-être pas envie de parler, c’est aller très loin. On n’est pas au tribunal", a-t-il déclaré sous les applaudissements du public. "Elle n'est pas accusée quand même ?! Elle est invitée, elle vient juste vendre son bouquin...", a-t-il poursuivi. Après plusieurs secondes de silence, Christine Angot - habituée aux passes d'armes - a tenu à rappeler qu'elle n'était pas journaliste, tentant simplement de "dire comment je peux ressentir certaines phrases".

Bonne ambiance

"Pardonnez-moi de vous le dire, mais on est ici dans une émission qui est aussi une émission de divertissement. Or ça plombe le truc depuis tout à l'heure", a renchéri M. Dupond-Moretti, toujours acclamé par l'audience assise derrière lui. "Vous êtes très agressif monsieur", a alors répondu Christine Angot, huée par les spectateurs et visiblement vexée par les remarques de l'avocat. "Je n'ai pas le problème que vous, vous avez avec moi", a-t-elle lancée.

J'aimerais juste que vous me lâchiez ! - Christine Angot

Et tandis que Mme Calmels tentait vainement d'apaiser les tensions, Angot et Dupond-Moretti ont continué à s'envoyer les punchlines, tempérées par la "double loyauté" de l'animateur Laurent Ruquier. "Je sais qui je prendrai comme avocat", a fini par conclure Virginie Calmels.

CIM Internet