Paris Match Belgique

« J’exècre Yann Barthès » : Les dessous de la « blessure d’Hanouna »

cyril hanouna

Cyril Hanouna a été blessé par des attaques contre le public de "Touche pas à mon poste". | © MAXPPP

Médias

Un proche de Cyril Hanouna explique les raisons du clash entre l’animateur et Yann Barthès. 

 

Au cours du « Prime de la vérité », animé par Cyril Hanouna et diffusé jeudi sur C8, l’animateur de « Touche Pas Mon Poste » a choisi de répondre avec virulence à une question posée par Matthieu Delormeau sur « l’animateur qu’il détestait le plus ». Hanouna a alors cité Yann Barthes en indiquant : « Il a tout ce que je n’aime pas : il n’est pas courageux » reprochant au présentateur de Quotidien son manque de franchise. « C’est tout ce que j’aime pas. Moi j’aime les mecs qui ont des couilles. Malheureusement, il n’en a pas », a poursuivi Hanouna.

Lire aussi > Attaqué par Cyril Hanouna à TPMP, la réponse de Yann Barthès

Outre la gueguerre que se livrent les deux animateurs sur le front de l’audience et les différentes piques humoristiques envoyées par l’un et l’autre ces derniers mois, c’est en fait une histoire datant de la saison dernière qui explique cette sortie de l’animateur de C8 envers Yann Barthes.

En effet, en novembre 2016, Yann Barthes présentait dans son émission « Quotidien » une séquence sur l’émission Touche Pas Mon Poste. À cette occasion, l’animateur de TMC a pris un plaisir certain à se moquer des téléspectateurs de Cyril Hanouna, en maniant l’ironie et le sarcasme, les représentant mangeant un fast food et se gausser devant une séquence de TPMP.

Il est « profondément blessé »

A la vue de cette séquence, le sang de Cyril Hanouna n’a fait qu’un tour, et l’animateur réputé impulsif a appelé Yann Barthes pour lui proposer une rencontre de visu afin de s’expliquer. Celui-ci n’a rien voulu entendre et a raccroché.

Selon un proche de Cyril Hanouna, cet épisode a « profondément blessé » ce dernier, qui ne « supporte pas que l’on s’attaque à ses téléspectateurs avec mépris et condescendance ». La séquence a fait naitre un certain ressentiment personnel, au-delà des guerres d’audience et d’égo. « Cet épisode a marqué Cyril. Il n’a pas accepté le mépris et la condescendance de Yann envers son public. Il peut tout encaisser, mais quand ça touche à son public, il ne peut l’accepter. Jeudi dans l’émission, il a exprimé ce ressentiment et cette blessure de manière virulente, mais sincère… Il est connu pour cela », explique le proche d’Hanouna.

L’affaire Jeremgate

La charge contre Yann Barthès intervient aussi alors que le journaliste avait obtenu une interview très attendue de Jeremstar, en retrait de la scène médiatique depuis les débuts du Jeremgate. La décision du chroniqueur de Thierry Ardisson de s’exprimer sur TMC, chaîne concurrente de C8, en a d’ailleurs interrogé plus d’un. « Je suis libre de décider où j’ai envie de m’exprimer et parce que j’ai l’autorisation écrite du producteur des « Terriens du dimanche » (Stéphane Simon) et de Thierry Ardisson m’autorisant à venir ici », a-t-il expliqué à Yann Barthès. Son choix aurait été mal pris par Cyril Hanouna, à la tête du talk-show concurrent de « Quotidien ». Selon Jeremstar, l’animateur de « TPMP » « a fait une crise de nerfs » en apprenant qu’il avait choisi la chaîne du groupe TF1. Ce qu’a réfuté Cyril Hanouna jeudi avant d’annoncer que le spécialiste de la téléréalité n’était plus le bienvenu sur C8.

CIM Internet