Un plateau 100% féminin à la BBC provoque la colère de certains spectateurs

Un plateau 100% féminin à la BBC provoque la colère de certains spectateurs

Première émission de la saison de "Politics Live" sur la BBC, lundi 3 septembre 2018, avec en plateau, six femmes et pas un seul homme.

Médias

La nouvelle émission politique quotidienne de la BBC a déclenché une tempête de critiques après le lancement d’une programmation entièrement féminine.

L’émission Politics Live a été lancée lundi matin sur la BBC avec un panel de six femmes parlementaires, journalistes et expertes politiques, dont l’ex-ministre Amber Rudd et l’ancienne secrétaire d’Etat aux affaires étrangères Emily Thornberry. Un choix qui n’a pas plu à tout le monde. Des téléspectateurs n’ont pas hésité à comparer la nouvelle émission politique à Loose Women, un show britanique uniquement composé de femmes et qui parle plutôt de mode et de maquillage. Certains n’ont pas apprécié qu’aucun homme ne soit présent sur le plateau.

« Aucune honte »

Le responsable du nouveau programme de débat politique a défendu la sélection d’un panel exclusivement féminin pour son premier épisode. Rob Burley a répondu aux critiques en ligne affirmant qu’il n’avait « aucune honte » que le panel comprenne six femmes. « Nous avons invité des personnes et elles ont dit oui, puis nous avons réalisé que notre meilleure line-up était entièrement féminine », a-t-il écrit sur Twitter après la diffusion du premier débat lundi. Rob Burley s’est moqué de ceux qui estiment que le choix des femmes parmi les panélistes était un coup médiatique plutôt que le résultat d’un choix d’avoir les meilleurs invité.e.s possibles pour l’émission.

L’ironie de la situation

D’autres commentateurs ont également trouvé ironique que des hommes soient soudainement préoccupés par la question de la répresentation paritaire, un sujet sur lequel les femmes se mobilisent depuis longtemps.

CIM Internet