Paris Match Belgique

Audrey Pulvar reproche aux télévisions de « donner libre antenne au racisme de Zemmour »

Audrey Pulvar, le 31 août 2018. | © AFP PHOTO / CHARLY TRIBALLEAU

Médias

Suite à la polémique sur les prénoms « français » déclenchée par Eric Zemmour dans « Les Terriens du dimanche », la journaliste Audrey Pulvar a rejeté la faute sur les chaînes de télévision, qui continuent de donner la parole au polémiste français.

 

Dimanche dernier, invité dans l’émission de Thierry Ardisson, Eric Zemmour a dérapé. Estimant que les Français doivent porter des prénoms « issus du calendrier des saints chrétiens » et que la mère de la chroniqueuse Hapsatou Sy aurait mieux fait d’appeler sa fille « Corinne », l’écrivain français a encore poussé le bouchon trop loin.

Alors que l’animatrice insultée et « profondément affectée » a déclaré la guerre au polémiste, diffusant la séquence du clash coupée au montage, de nombreuses célébrités ont apporté leur soutien à Hapsatou Sy sur les réseaux sociaux. Cyril Hanouna, Laurence Ferrari, Nabilla Benattia : tous ont dénoncer le « cynisme » d’Eric Zemmour et « l’horreur » de ses propos. « ‘Certain’ se soucie de la consonance des prénoms pour savoir si l’on est un bon français… Proposera t’il de débaptiser les tirailleurs sénégalais morts pour la France ? », a également twitté Roseline Bachelot.

Dans cette vague de soutiens, la journaliste Audrey Pulvar a préféré s’en prendre aux chaînes de télévision à qui elle reproche d’inviter Eric Zemmour sur leur plateau. Dans un message posté sur Twitter, l’ex-présentatrice demande : « Combien de temps les médias français continueront-ils à donner libre antenne au racisme de Zemmour au motif de faire du buzz ? ». Celle qui, au lendemain de l’émission, n’avait pas manqué de soutenir son ancienne collègue du Grand 8, écrit : « Honte à vous, dirigeant.e.s de médias qui avez manifestement oublié le sens des mots ‘responsabilité éditoriale’. Y-a-t-il un CSA dans la salle ? »

CIM Internet