Pourquoi Eric Zemmour n’est plus le bienvenu dans ONPC

Pourquoi Eric Zemmour n’est plus le bienvenu dans ONPC

Eric Zemmour en 2015. | © BELGA/AFP

Médias

Suite à ses propos polémiques sur le plateau des « Terriens du dimanche », Eric Zemmour ne participera pas à la prochaine émission de Laurent Ruquier.

Faut-il interdire Eric Zemmour à la télévision ? La question continue de faire du bruit presque deux semaines après la polémique survenue dans l’émission « Les Terriens du dimanche ».

Visée par les propos du polémiste, la chroniqueuse Hapsatou Sy fut la première à relancer le débat en réclamant « qu’on arrête d’inviter Eric Zemmour dans les médias ». Aussitôt soutenue par la journaliste Audrey Pulvar reprochant aux médias français de « donner libre antenne au racisme de Zemmour au motif de faire du buzz ? »

Si pour France Télévisions, aucune « interdiction d’antenne sur le service public » n’est prévue jusqu’à ce jour, Laurent Ruquier en a décidé autrement pour son prochain rendez-vous de « On n’est pas couché ».

Pétage de câble

Convié à la table des invités dans l’émission « ONPC » prévue le 20 octobre prochain, Eric Zemmour devait y promouvoir son dernier ouvrage Destin français. Or, selon plusieurs médias français, l’ancien chroniqueur de l’émission diffusée sur France 2 aurait été « décommandé ». En effet, pour Laurent Ruquier, Zemmour a « pété un câble » et « c’est bien ça le problème ».

Lire aussi > On n’est pas couché : Qui est Charles Consigny, le successeur de Yann Moix ?

Interrogé sur son ancienne collaboration avec le polémiste, l’animateur explique : « À l’époque, quand on l’a pris, c’était parce qu’il représentait une partie de la société française, mais on ne pensait pas que le monstre allait en sortir ». Sans cacher son agacement d’être régulièrement interrogé sur le sujet Zemmour. « Ça fait huit ans que je ne travaille plus avec Eric Zemmour, mais on continue à me faire chier avec lui », a-t-il déclaré sur France Inter le 18 septembre dernier. « J’assume d’avoir pris Eric Zemmour pendant cinq ans, mais j’ai fait le choix de l’abandonner avant la présidrntielle de 2012, parce que justement je ne voulais pas l’avoir dans mon émission pendant la campagne présidentielle. »

Incitation à la haine

Surpris par cette annulation de dernière minute, l’entourage d’Eric Zemmour a expliqué au Parisien qu’elle avait été faite « sans donner aucune raison ». Pourtant, interrogée par le Huffington Post, la société de production d’ONPC a précisé qu’en réalité, l’écrivain « n’a jamais vraiment été programmé ». « Il y a eu des hésitations après la polémique avec Hapsatou Sy et la décision a été prise de ne pas l’inviter », a-t-elle ajouté.

Lire aussi > Clash avec Eric Zemmour : Hapsatou Sy diffuse les images coupées et menace Ardisson

De son côté, Hapsatou Sy a lancé sur Internet une pétition appelant à « interdire de médias les personnes portant des messages d’incitation à la haine ». Un message à travers lequel elle souhaite « interpeller les médias à prendre leurs responsabilités concernant l’invitation d’Eric Zemmour portant » ce type de messages. À l’heure actuelle, la pétition compte près de 400 000 signatures.

CIM Internet