Paris Match Belgique

ONPC : Muriel Robin prend la défense de Marc-Olivier Fogiel face à Consigny

Muriel Robin lors du Rassemblement contre les violences faites aux femmes, à Paris le 6 octobre dernier. | © Thomas Padilla/MAXPPP

Médias

Samedi soir, sur le plateau de « On n’est pas couché », le ton est monté entre l’humoriste Muriel Robin et le chroniqueur Charles Consigny.

 

« La manière dont vous vous adressez à Marco me déplaît fortement. » Alors qu’il s’adressait à Marc-Olivier Fogiel à propos de son livre, le chroniqueur Charles Consigny s’est fait interrompre par Muriel Robin qui n’a manifestement pas apprécié son intonation.

Les gentils contre les méchants

Critique vis-à-vis de l’ouvrage Qu’est-ce qu’elle a ma famille dans lequel Marc-Olivier Fogiel raconte son parcours de Gestation pour autrui (GPA), le successeur de Yann Moix s’est fait rabrouer par l’humoriste française, fortement agacée par « la manière » dont il s’est adressé à son invité.

Lire aussi > Après ses propos polémiques à ONPC, Charles Consigny répond à ses détracteurs

« Ne vous énervez pas ! », a rétorqué Charles Consigny. « Moi je vous dis juste ce qui me déplaît », a ainsi lancé la comédienne. « Vous voyez ce que je disais ? C’est tout de suite les gentils et les méchants, c’est dingue de réagir comme ça », a répondu l’écrivain français. « On parle de liberté pour des femmes qui sont réduites en esclavage enfin », s’est-il ensuite défendu.

« Vous ne savez que lire des livres »

« Je n’aime pas le ton, monsieur, que vous avez pour parler à Marco, j’ai le droit de vous le dire », a renchéri Muriel Robin. « Vous parlez d’un sujet délicat et vous êtes face à quelqu’un qui est allé sur le terrain (…). Vous ne savez pas de quoi vous parlez monsieur, vous ne savez que lire des livres ». Une réaction face à laquelle le chroniqueur s’est montré indifférent : « Je m’en fiche que vous n’aimiez pas ce ton ». « Très bien, tout comme je m’en fiche de ce que vous pensez de mon livre », a enchaîné l’humoriste.

CIM Internet