Paris Match Belgique

Frédéric Beigbeder quitte France Inter après une chronique gênante

frédéric beigbeder

Frédéric Beigbeder, en février 2018. | © Thibaud Moritz/ABACAPRESS.COM

Médias

Frédéric Beigbeder et France Inter, c’est fini. L’écrivain français va arrêter sa chronique hebdomadaire, reconnaissant lui-même « sa faiblesse » après une chronique ratée.

« Chères auditrices, chers auditeurs, vous nous avez exprimé votre déception à l’écoute de la dernière chronique de Frédéric Beigbeder jeudi », a écrit vendredi la directrice de France Inter Laurence Bloch sur le site de Radio France, cité par 20 Minutes. « Lui-même convient de sa faiblesse et a décidé d’arrêter l’exercice n’ayant plus assez de temps pour s’y consacrer correctement », a-t-elle précisé. C’est en ces termes que la directrice de France Inter a annoncé que l’écrivain français arrêtait sa chronique qu’il assurait depuis la rentrée 2016, après un dernier billet d’humeur improvisé et raté.

Lire aussi > De Frédéric Beigbeder à Julien Clerc, des papas célèbres s’engagent pour l’allongement du congé paternité

Sur fond de musique indienne relaxante, Frédéric Beigbeder peine à commencer sa chronique du jeudi. Et pour cause, il l’a perdue. « Je sais ce que vous vous dites, Freddy gagne du temps. Freddy n’a rien fait. Freddy s’est couché très tard. Freddy a peu dormi », explique l’auteur de L’amour dure trois ans. Celui qui se présentait souvent comme un jet-setteur en retour de soirée à l’image des excès décrits dans ses ouvrages a été rattrapé par la réalité : Frédéric Beigbeder a perdu sa chronique « super-brillante sur les Gilets jaunes » « vers 3 heures du matin dans une nouvelle boîte de nuit qui s’appelle Medellin« , a-t-il expliqué avant de meubler ses trois minutes à l’antenne en parlant, entre autres, à Nicolas Demorand et Léa Salamé, visiblement agacés. « C’était en tout cas la dernière chronique de Frédéric Beigbeder », a même conclu le présentateur visionnaire de la matinale. Trois minutes tellement gênantes qu’elles en deviennent drôles.

CIM Internet