Pourquoi Laurence Boccolini claque la porte d’Europe 1

Pourquoi Laurence Boccolini claque la porte d’Europe 1

laurence boccolini europe 1

Laurence Boccolini présentait son émission "Êtes-vous prêts à jouer le jeu ?" sur la station depuis le 27 août dernier. | © PHOTOPQR/LE PARISIEN/Frédéric Dugit

Médias

L’animatrice a annoncé qu’elle quitterait l’émission « Êtes-vous prêts à jouer le jeu ? » diffusée sur Europe 1 le 21 décembre prochain.

 

« D’un commun accord, nous avons décidé que j’arrêterai le 21 décembre. » Dans une interview accordée à Puremedias ce vendredi, Laurence Boccolini a fait part d’une nouvelle que beaucoup n’avaient pas vu venir : elle claque la porte d’Europe 1.

Un départ quelque peu précipité pour l’animatrice de « Êtes-vous prêts à jouer le jeu ? », émission diffusée sur la station depuis seulement quatre mois. « Cela tombe juste avant les vacances pour laisser le temps de trouver quelqu’un qui continuera l’émission à ma place », a-t-elle confié au site français. « Il vaut mieux se séparer en très bons termes », poursuit celle pour qui Europe 1 a été la « maison pendant des années ». « On se quitte bons amis, sans heurts, sans disputes. »

« Je n’étais pas venue faire cela »

Pour justifier son départ, l’ex-présentatrice du Maillon Faible a souhaité joué la carte de la sincérité. « Quand on se dit qu’on ne fera pas mieux et qu’on a l’impression qu’on fait du sur place, il faut être sincère », explique-t-elle. « Il y a eu une petite différence entre ce pour quoi on m’a appelée en juin pour venir à Europe 1, et le résultat qu’il y avait à l’antenne. Il y a eu trop de choses qui ont fait que j’avais l’impression d’être un rosier qui ne prenait pas. » Ainsi l’animatrice a préféré céder sa place car « très vite », ajoute-t-elle, « je me suis dit que ce n’était pas ce que j’avais envie de faire ».

Lire aussi > Laurence Boccolini agacée par les commentaires sur sa silhouette « méconnaissable »

Reconnaissante pour « l’écoute » et le « respect » de la direction, notamment de Laurent Guimier (directeur délégué aux antennes et aux contenus d’Europe 1), la Versaillaise de 55 ans raconte que malgré les « cafouillages » survenus lors du lancement de l’émission, « j’ai fait tout ce qu’il fallait pour les respecter, respecter mon boulot, venir, faire ce que je pouvais faire dans cette émission et penser que je le faisais du mieux que je pouvais », conclut-elle. « Et à un moment, il faut aussi penser à soi et se dire que je n’étais pas venue faire cela. »

D’après Le Parisien, l’ancien animateur de Canal + Karl Zéro serait pressenti pour reprendre la tranche horaire.

 

CIM Internet