Paris Match Belgique

Ce système pourrait vous empêcher de partager votre compte Netflix

netflix

Mauvaise nouvelle. | © Pixabay

Médias

Non, Netflix ne veut pas vous empêcher de partager votre compte, comme l’ont laissé entendre plusieurs médias. Mais un système indépendant au géant du streaming est, lui, capable de détecter les « usagers clandestins ».

Vous le connaissez ce bon ami, qui donne gentiment ses identifiants et ses mots de passe Netflix et tout son entourage en profite. Parfois, ce bon ami, c’est vous ou vos parents. En économie, on parle de la théorie du passager clandestin de Wicksell. Une ou plusieurs personnes bénéficient des mêmes avantages que les autres sans avoir fourni le même effort qu’eux. Et bien sur Netflix, Amazon Prime, Deezer, Spotify, Canal + c’est quasi pareil. Parfois, il y en a un qui paye, les autres récupèrent ses identifiants et mots de passe et profitent du même service gratuitement. C’est un peu injuste pour la personne qui finance l’abonnement pour tout le monde mais elle le veut bien. En revanche, l’entreprise Synamedia a dû trouver que c’était totalement injuste pour les plateformes en ligne puisqu’elle a présenté au CES de Las Vegas un logiciel d’intelligence artificielle capable de détecter les « usagers clandestins ».

Ce système se nommant Credentials Sharing Insight est encore en phase de test. Une plateforme streaming pourrait acheter l’accès au logiciel de Synamedia. Ce dernier se chargerait d’analyser les données des comptes d’utilisateurs (heure de connexion, localisation, support de visionnage). L’article de The Verge relate les explications de Jean-Marc Racine, chef de produit de Synamedia de Synamedia : « Un exemple typique serait qu’un abonné regarde simultanément du contenu sur la côte est et la côte ouest des États-Unis. Il est peu probable que ce soit la même personne ».

Lire aussi > Netflix Party : L’extension de génie pour binge-watcher à distance avec vos potes

La pratique des comptes partagés représenterait un grand manque à gagner pour les plateformes streaming. Synamedia a déjà identifié les campus universitaires comme des lieux atteignant un « pic de partageurs ».

Sanction

Si plusieurs utilisateurs se font prendre, que se passera-t-il ? Ce sera au fournisseur de service de décider de la sanction en cas de comptes partagés. Elle pourrait aller du simple avertissement par mail (partage étendu seulement à la famille) à la clôture du compte (en cas de partage très large sur Internet). « C’est un excellent moyen de garder les gens honnêtes tout en bénéficiant d’une source de revenus supplémentaires », a déclaré Jean Marc Racine.

Lire aussi > Le « Bird Box Challenge », le nouveau défi angoissant inspiré du film Netflix

Aucun partenariat avec Netflix

Face à la présentation de ce système, de nombreux sites et agences (dont Belga) ont annoncé que Netflix pourrait bientôt empêcher le partage de comptes. Pour l’instant, il n’en est rien. Il s’agit simplement d’une extrapolation de l’article de The Verge. Netflix et Synamedia n’ont aucun partenariat à l’heure actuelle. Il n’y a donc aucun fait qui permette d’affirmer que le géant du streaming se dirige vers un tel modèle, explique Numerama.

Sur Twitter, le compte officiel de Netflix en France et en Belgique a pris un malin plaisir à répondre à ces médias, en les trollant. « Source ? », a répondu le community manager bourré d’humour en référence à un tweet d’avril dernier, lorsqu’un internaute répondait la même chose à une information partagée par le compte officiel de Netflix.

Par ailleurs, Netflix est déjà bien conscient que ses utilisateurs partagent leurs codes. Le CEO Reed Hastings avait d’ailleurs déclaré en 2016 que cette pratique ne le dérangeait pas. La plateforme dispose déjà de nombreuses informations sur ses abonnés : le contenu regardé, avec quel compte, quand et avec quelle adresse IP. Ces informations sont même disponibles dans la rubrique Paramètres de votre compte.

Mots-clés:
netflix mot de passe
CIM Internet