Super Bowl : Cette pub du « Washington Post » fait l’événement en vantant les mérites du journalisme

Super Bowl : Cette pub du « Washington Post » fait l’événement en vantant les mérites du journalisme

washington post superbowl

Le spot publicitaire parcourt notamment les événements qui ont marqué les États-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale. | © Capture d'écran YouTube / @Washington Post.

Médias

Le quotidien Washington Post a profité de la grand-messe du football américain pour diffuser un puissant spot publicitaire.

Entre les publicités pour les grandes marques de bières, chips et autres blockbusters, la vidéo diffusée par le Washington Post a marqué les esprits lors du Super Bowl ce dimanche. À la mi-temps de la finale du championnat de football américain, un des événements les plus regardés aux États-Unis, le journal a diffusé une publicité qui vante les mérites du journalisme.

Lire aussi > Des pom-pom boys ont dansé au Super Bowl, une première

Portée par la voix de Tom Hanks, la vidéo d’une minute parcourt les événements qui ont marqué les États-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale. « Quand nous sommes en guerre, quand nous exerçons nos droits, quand nous atteignons des sommets, quand nous pleurons et prions, quand nos voisins sont en danger, quand notre pays est menacé, il y a quelqu’un pour rassembler les faits, pour vous raconter l’histoire, peu importe le coût », martéle l’acteur d’une voix grave.

La vidéo met notamment en avant trois journalistes. Austince Tice, disparu depuis six ans en Syrie mais qui serait toujours en vie, selon les dernières informations parvenues à sa famille. Marie Colvin, correspondante du Sunday Times, tuée en 2012, dont la famille vient d’obtenir la condamnation du gouvernement syrien à 302 millions de dollars de réparations. Et Jamal Khashoggi, le journaliste du Washington Post tué à l’ambassade d’Arabie Saoudite à Istanbul le 2 octobre dernier.

« Democracy dies in darkness »

« Parce que savoir nous rend plus fort, savoir nous aide à décider, savoir nous rend libre », poursuit la vidéo qui se termine par le slogan du Washington Post : « Democracy dies in darkness » (« La démocratie meurt dans l’obscurité »). Un avertissement qui résonne d’une manière particulière dans l’Amérique de Donald Trump, où les Fake News et la défiance envers les journalistes n’ont cessé de croître.

« Le Super Bowl est un moment exceptionnel pour reconnaître le courage et l’engagement des journalistes du monde entier qui sont si essentiels à notre démocratie », a expliqué Fred Ryan, le PDG du Washington Post. « C’était une chance pour faire passer un message plus large sur le rôle que jouent les journalistes dans notre vie quotidienne et sur les risques qu’ils prennent pour nous informer de la réalité ».

Lire aussi > Super Bowl : Pourquoi le football américain n’aura jamais son heure de gloire à la télévision belge

Très attendues chaque année, les publicités diffusées lors du Super Bowl sont un événement à part entière. Le spectacle, regardé par 100 millions de téléspectateurs, fait d’ailleurs exploser les prix de diffusion. Selon CNBC, la chaine CBS vend près de 5,25 millions de dollars le spot de 30 secondes. 

CIM Internet