Paris Match Belgique

Ligue du Lol : Vingt femmes journalistes à suivre plutôt que les harcèleurs

ligue du lol journalistes

Faites le tri dans vos réseaux sociaux et suivez des personnes intelligentes et inspirantes. | © Priscilla Du Preez / Unsplash

Médias

Voici nos vingt recommandations qui amèneront un peu de d’intelligence et d’engagement dans votre fil Twitter. 

Depuis que Libération a mis à jour l’existence de la « Ligue du LOL », les témoignages de victimes se succèdent sur les réséaux sociaux. De nombreuses femmes, mais aussi des hommes, ont été harcelés pendant des années par les membres du groupe Facebook, majoritairement des hommes et pour la plupart journalistes. Les rédactions de Libération, Brain Magazine ou encore des Inrocks ont réagi dès lundi en écartant sept personnes.

En attendant de voir des réels changements au sein des rédactions et des écoles de journalisme, on peut commencer par se désabonner sur Twitter de ces sales têtes qui tombent. Mieux, on se met à suivre des journalistes talentueuses plutôt que ceux qui ont pris part à ce harcèlement.

Lire aussi > Cyberharcèlement : Avec la « Ligue du LOL », des caïds de Twitter se sont pris pour les rois d’Internet

L’idée de soutenir des journalistes féministes et engagées vient de la twitteuse Patounes Veneres. Il s’agit de laisser au placard ceux dont les noms apparaissent dans cette affaire de cyberharcèlement pour mettre en lumière des personnes expertes dans leurs domaines, ultre-compétentes, et qui nous inspirent par la qualité de leurs angles et de leurs papiers. 

Des plumes et des talents

Marie Turcan, rédactrice en chef adjointe chez Numerama, ainsi que Lucie Ronfaurt et Elisa Braün, toutes deux au Figaro, sont calées en technologie, culture web et numérique. Si vous aimez les podcasts, suivez Charlotte Pudlowski, cofondatrice du studio de podcasts louie mediaVictoire Tuaillon, qui travaille au sein du réseau de podcast Binge Audio et anime Les couilles sur la table, et Lauren Bastide, co-fondatrice du studio Nouvelles Écoutes et animatrice de La Poudre. 

Lire aussi > Nadia Daam : le procès pour harcèlement en ligne qui pourrait faire jurisprudence

En radio Fabienne Sintes, Léa Salamé et Charline Vanhoenacker sont les reines de France Inter. Alors que le rédacteur en chef de Slate fait partie de la « Ligue du LOL », des journalistes y font un travail remarquable, comme Nadia Daam, revenue sur Twitter pour s’exprimer sur cette affaire, Titiou Lecoq, journaliste et blogueuse, et la chroniqueuse judiciaire Elise Costa. Entre autres esprits brillants, Marine Turchi réalise des enquêtes pour Médiapart, Anaïs Condomines est journaliste société pour LCI et Marie Kirschen traite des questions d’égalité de genre et LGTB+.

Et en Belgique aussi on a des douées du micro et du clavier. Marie Van Cutsem est aux commandes de l’émission « Les Décodeurs » sur La Première, chaîne sur laquelle on peut également écouter les chroniques de l’auteure Myriam Leroy. Journaliste politique pour La Libre Belgique, Alice Dive fait de longues interviews pour le magazine Wilfried. La cyclo-féministe Camille Wernaers gratte pour le magazine Axelle, tandis qu’Elodie Blogie parle religions, famille et genre pour Le Soir. Après la « Ligue du LOL », faites votre choix parmi ce catalogue de bosseuses talentueuses.

CIM Internet