Paris Match Belgique

Hugo Clément répond aux accusations de harcèlement

hugo clément

Hugo Clément en novembre 2017. | © Nasser Berzane/ABACAPRESS.COM

Médias

Invité sur le plateau de « C à vous » sur France 5, le journaliste français Hugo Clément a été interrogé sur les accusations de harcèlement lancée à son encontre par une ancienne camarade de l’Ecole de journalisme de Lille (ESJ), Nassira El Moaddem.

 

Hugo Clément est catégorique. Le journaliste de Konbini ne présentera pas d’excuses à Nassira El Moaddem, ex-journaliste du Bondy Blog qui l’accuse, en compagnie de son ancien acolyte de l’émission Quotidien Martin Weill, de harcèlement en 2012 via un canular téléphonique. Invité sur le plateau de « C à vous » sur France 5 ce jeudi 21 février, nie avoir « harcelé » la jeune femme lors de leurs études à l’Ecole de journalisme de Lille (ESJ). « Je m’excuse quand j’ai fait une faute. Et il n’y a pas de faute », a-t-il déclaré.

Lire aussi > Thomas Messias : « La Ligue du lol, un exemple de masculinité toxique »

« Là, c’est un règlement de comptes entre étudiants qui ne s’entendaient pas, qui ne s’entendent toujours pas aujourd’hui, où on essaye de faire passer une blague téléphonique, comme ça arrive très fréquemment dans les écoles et qu’on m’a faite à moi aussi, pour du harcèlement, ce qui est absolument scandaleux. » L’ex-journaliste de « Quotidien » va même jusqu’à accuser Nassira El Moaddem de « diffamation ». « Je n’ai jamais harcelé personne », ajoute Hugo Clément qui précise qu’il s’est excusé à l’époque « pour (ces) idioties d’étudiants », qui n’ont « aucune commune mesure avec du harcèlement ».

Jeudi soir, Nassira El Moaddem a réagi sur Twitter, réaffirmant qu’il s’agissait de « harcèlement ». « Quant aux intimidations de poursuites judiciaires, elles ne me feront pas taire. Je demande un droit de réponse », ajoute la journaliste qui avait déjà témoigné à ce sujet en 2017 dans un article sur le site Medium et sur Twitter.

CIM Internet