Paris Match Belgique

Malaise assuré : Une téléréalité reconstruit à l’identique la maison d’une famille anglaise dans une tribu namibienne

the british tribe next door

Diviser pour divertir. | © Channel 4.

Médias

Un show qui s’annonce d’ores et déjà pénible.

La téléréalité va-t-elle trop loin ? La question s’est déjà posée maintes et maintes fois et qu’il s’agisse de filmer la vie sexuelles des gens, ou encore de faire retracer la route réfugiés à des inconnus, nous connaissons tous la réponse : oui, le genre popularisé à l’aube des années 2000 n’a semble-t-il aucune limite. Un nouvel exemple des plus glauques vient nous alerter sur les dérives raciales de ce type de programme, la bien-nommée « The British Tribe Next Door ».

Lire aussi > The Circle : Vous croyez la téléréalité malsaine ? On a trouvé pire

C’est Variety qui nous en dit plus sur ce programme commandé par la chaîne anglaise Channel 4, habituée des shows qui mettent mal à l’aise. Dans cette émission qui sera diffusée plus tard dans l’année, la chaîne envoie une starlette de la téléréalité british – Scarlett Moffatt – et quatre membres de sa famille habiter un mois en compagnie du peuple Himba, tribu semi-nomade qui vit dans le désert du Kaokoland, au nord de la Namibie. Jusque-là pourquoi pas, on se dit qu’il s’agit d’une sorte de « Rendez-vous en terre inconnue » en famille.

Une maison tout confort auprès d’un peuple au mode de vie ancestral

Sauf que le concept va bien plus loin : la production ne se contente pas de faire partir Scarlett et ses proches en Afrique, elle leur permet d’emporter avec eux tout ce qui fait leur confort quotidien au pays, soit l’eau courante, l’électricité, une télévision, les smartphones, des plats surgelés et même un lisseur à cheveux ! En bref, rien ne doit manquer aux Moffatt et à leurs besoins superficiels. Pour rajouter du piment et quelques bonnes phrases venant de notre famille anglaise moyenne, notons également que la polygamie est de rigueur chez les Himbas.

À la question ‘mais pourquoi Channel 4 tombe-t-elle aussi bas ?’, la chaîne se targue de créer une « expérience anthropologique inversée », excusez du peu. Inévitablement, le choc des cultures va se réaliser, les modes de vie vont s’entrechoquer et les jugements de part et d’autre finiront par arriver. On imagine déjà la scène d’un membre de la tribu avec un fer à lisser … La floppée de stéréotypes racistes en prime.

peuple himba
Une famille Himba. © Wikimedia Commons / @Mosmas.

Lire aussi > « Cameroon Top Model » : Quand la téléréalité gagne l’Afrique francophone

Comme nous l’indique Metro UK, les membres de la tribu seront invités à tester « notre mode de vie sédentaire » ! Mais pourquoi diable s’adonner à une telle expérience, si ce n’est pour donner lieu à des scènes d’un cynique absolu ? Sachez également que les Moffat ne sont pas connus pour leur finesse, mais plutôt pour leur franc-parler bien vulgaire. Bref, un cocktail explosif. Pour ce qui s’annonce comme un des pires shows jamais créés.

CIM Internet