Paris Match Belgique

Yseult réagit aux propos de Fabien Lecoeuvre sur Hoshi : « Il est mal barré »

Yseult réagit aux propos de Fabien Lecoeuvre sur Hoshi : « Il est mal barré »

Louane et Yseult sur le plateau de "C à vous". | © C à vous

Médias

« On n’est plus dans les années 80 », se réjouit la jeune chanteuse, prônant une visibilité plus multiculturelle et diverse dans les médias d’aujourd’hui.

 

À l’occasion de la fête de la musique, Yseult et Louane étaient invitées sur le plateau de « C à Vous » ce lundi 21 juin. Bien plus que seulement des chanteuses, les deux jeunes femmes sont très impliquées dans la lutte pour l’acceptation de soi. Interrogée sur les propos de Fabien Lecoeuvre, qui insultait le physique de la chanteuse Hoshi, Yseult n’a pas mâché ses mots.

« J’ai envie de lui dire qu’il est un peu mal barré là, parce que je fais 150 kilos et que je commence à peine à m’installer dans la variété française, donc j’ai envie de lui dire qu’il est grave mal barré », commente l’artiste.

« On ne l’a plus revu depuis », précise Patrick Cohen, chroniqueur de l’émission. « Oui, oui mais on le verra quand même encore, parce qu’on connait un peu comment ça fonctionne ce système éclaté au sol. Mais il va revenir et il sera encore là », déplore la jeune femme, sous l’acquiescement de Louane.

« On compte bien s’incruster et montrer nos différences à la télé »

Les deux jeunes femmes semblent plutôt optimistes pour le futur, avec la nouvelle génération qui arrive et qui compte bien s’affirmer comme elle est. « Il est vraiment mal barré avec la nouvelle génération qu’on est. On compte bien s’incruster et montrer nos différences à la télé. Ça va, on n’est pas dans les années 80, faut pas déconner. » Pour rappel, Fabien Lecoeuvre avait dit d’Hoshi qu’elle est « effrayante ». « Elle a du talent cette fille, mais qu’elle donne ses chansons à des filles sublimes », avait continué le chroniqueur musical.

Lire aussi > La chanteuse Yseult expose sa nudité sur Twitter, et la toile est sous le charme

« Vous qui faites de la question de soi un combat Yseult, il n’est pas gagné ce combat… », demande alors Anne-Elisabeth Lemoine. « Bien sûr qu’on l’a gagné », rétorque la chanteuse. « À partir du moment où je suis sur un plateau télé, et que j’ai le droit de m’exprimer et qu’on me donne le droit de m’exprimer, ils ont perdu depuis longtemps. C’est bon, c’est fini. » La chanteuse ponctue en rappelant le besoin de voir la diversité de notre société à la télévision. « On a besoin d’avoir ça dans notre société, on a besoin de le montrer aussi dans la culture, et en fait ça fait du bien. Ça fait partie de notre vie. Quand tu vas acheter du pain, tu as des noirs, des arabes, des gros, des minces… c’est notre vie ! »

CIM Internet