Paris Match Belgique

Un compte à la gloire des seins, mais sans tétons, pour dénoncer la politique d’Instagram

Les images de la galerie sont bien au-delà de la provocation : dérangeantes. | © Instagram/@Safenipples

Médias

Le compte « Safenipples » efface les tétons des photos dénudées pour les préserver de la censure d’Instagram. Un procédé interpellant.

 

« Cachez ce sein que je ne saurais voir », c’est un peu le motto d’Instagram, pourtant grand pourvoyeur d’assiettes érotiques – le fameux #foodporn -, d’abdos au repos et de poses de bambis callipyges : le réseau social ne supporte pas ces petites protubérance des poitrines ; ces « horribles » tétons. Comble du dépravement, selon sa politique, les photos montrant des seins nus sont presque systématiquement retirées de la plateforme.

Lire aussi > Quand Instagram décide de ce qui est montrable et de ce qui l’est moins

C’est en réaction à cette drôle de censure sexiste – les torses nus des hommes n’écoppent pas de la même sentence – qu’un compte anonyme, simplement baptisé « Safe Nipples » écrit : « Rendons instagram plus sûr, enlevons les tétons féminins affligeants ! » Le manifeste est bien entendu ironique, mais les photos pas moins dérangeantes : une série de seins délicatement photoshoppés, amputés de leurs tétons. Le résultat, ce sont des corps qui ont perdu toute leur saveur humaine, déconcertants, voire un brin dégoûtants.

Le compte Instagram n’existe que depuis quelques temps et la galerie reste encore aujourd’hui réduite. Mais son auteur propose aux utilisateurs de lui envoyer leurs photos bannies pour les rendre « safe ». « #freethenipple« , professe-t-il : un genre de libération du corps plutôt radical.

Lire aussi > Genderless nipples : des tétons « unigenre » sur Instagram

CIM Internet