Paris Match Belgique

Quand les jambes d’Anne-Sophie Lapix éclipsent les bonnes audiences du JT France 2

Anne-Sophie Lapix présente son premier JT sur France 2.

Médias

Pour son tout premier JT, Anne-Sophie Lapix a frappé fort en hissant la deuxième chaîne en tête des audiences. Un succès attisé par la polémique autour de « zooms gênants » sur ses jambes.

Beaucoup l’attendaient au tournant. C’est finalement sur les chapeaux de roues qu’Anne-Sophie Lapix inaugure la rentrée du JT de France 2.

Ce lundi 4 septembre, la journaliste de 45 ans a officiellement pris les commandes du 20 heures de France 2 pour hisser la chaîne publique en tête des audiences grâce à une première prestation plutôt réussie. Fort du succès de sa nouvelle « reine de l’info », France 2 est même parvenu à damer le pion à son grand concurrent privé TF1.

« Zooms gênants » sur ses jambes

Parmi les 5,79 millions de téléspectateurs qui ont suivi le JT de la deuxième chaîne, certains ne sont néanmoins pas restés indifférents devant des prises de vue jugées « inhabituelles »… notamment certaines laissant apercevoir les jambes dénudées de la présentatrice.

Lire aussi > Anne-Sophie Lapix : « Je mets toutes les chances de mon côté »

Vêtue d’une robe courte aux couleurs du JT dont elle est devenue la figure, Anne-Sophie Lapix s’est pris les critiques de plusieurs commentateurs, pointant du doigt des plans de coupe peu flatteurs envers son profes­sion­na­lisme. Tantôt assise, tantôt debout, la démarche « mouvementée » de la présentatrice n’a pas manqué de susciter de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Plusieurs ont en effet critiqué les « zooms gênants » faits sur ses jambes découvertes, du « jamais vu » sous l’ère Pujadas, ont dénoncé d’autres. Des critiques ponctuées par d’autres commentaires sexistes appréciant des prises de vue « sexy, surtout de ses jambes ».

Du jamais vu chez Pujadas

Même dans les colonnes du Monde, on souligne que contrai­re­ment à David Puja­das qui « ne bougeait guère de son siège d’homme-tronc », l’ex-présentatrice de « C à vous » occupe bien plus que de coutume l’espace du plateau. « Les fausses conversations debout et face à face perdent de leur natu­rel espéré quand un plan de coupe malheu­reux montre Anne-Sophie Lapix lisant la ques­tion suivante sur les fiches qu’elle tient à la main ». Des plaintes qui ont été jusqu’à éclipser le pic d’audience enregistré par la chaîne publique lors de son grand JT de rentrée.

Lire aussi > Anne-Sophie Lapix remplacera bien David Pujadas au 20h de France 2

Contacté par Paris Match Belgique, France Télévisions déplore ces accusations, justifiant les nouveaux champs de caméras par le réagencement de son plateau. « Il s’agit d’un tout nouveau plateau qui offre de nouvelles possibilités d’occupation de l’espace », explique-t-on. « Les angles sont différents simplement parce que le plateau est différent. »

Dynamiser pour moderniser

Spécialement choisie par la chaîne publique pour rajeunir et féminiser l’image du journal, Anne-Sophie Lapix ne serait néanmoins pas la seule à afficher une nouvelle attitude devant les caméras. « Il suffira de regarder Laurent Delahousse présenter sa nouvelle émission ce dimanche, les champs de caméras seront exactement les mêmes », ajoute-t-on.

Si ce choix de production s’accorde parfaitement avec la volonté de modernisation de l’antenne, reste à savoir si la recette saura plaire à tout le monde.

CIM Internet