Paris Match Belgique

« Salut les Terriens ! » : Laurent Baffie soulève la jupe de Nolwenn Leroy, le CSA ouvre une instruction

Laurent Baffie et Nolwenn Leroy. © DR

Médias

Samedi, dans l’émission « Salut les Terriens ! », diffusée sur la chaîne C8, l’humoriste Laurent Baffie a fait un geste jugé misogyne par les téléspectateurs. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a ouvert une enquête.

Invitée de l’émission « Salut les Terriens ! » à l’occasion de la sortie de son nouvel album Gemme, la chanteuse Nolwenn Leroy a été perturbée quelques instants par Laurent Baffie, le sniper du programme diffusé sur la chaîne C8. Alors que Thierry Ardisson échangeait avec elle sur son nouveau disque, l’humoriste a commencé à remonter la jupe de la jeune femme. « C’est pour l’audience ? », lui a demandé le présentateur. « Faut du cul, faut du cul ! », a rétorqué Laurent Baffie, laissant traîner sa main sur la cuisse de la Bretonne.

Pour calmer les ardeurs, celle qui a été révélée dans la « Star Academy » en 2002, a précisé d’emblée : « Je le laisse faire parce que c’est Laurent et c’est mon ami ». Trop tard. Le bad buzz est lancé. Sur la Toile, beaucoup d’internautes ont jugé la scène « sexiste », « misogyne », propageant un « malaise » sur le plateau.

Lire aussi > Thierry Ardisson raconte son aventure homosexuelle… et dérape

Contacté par Le HuffPost, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel affirme avoir reçu ce lundi après-midi, plus de 50 de signalements. Comme après chaque plainte, l’instance de régulation a ouvert une instruction. Le CSA va donc mener une enquête pour vérifier si ce geste déplacé constitue « un manquement à la charte signée entre le CSA et la chaîne C8 ». Elle peut déboucher sur une mise en garde, une sanction ou une simple lettre.

Lire aussi > Le CSA enregistre un record de 20 000 plaintes pour la séquence jugée homophobe de Cyril Hanouna

Laurent Baffie a réagi

Face aux dizaines de signalements, Laurent Baffie a réagi sur Twitter lundi soir. L’humoriste, reconnu pour son sarcasme et son franc-parler, pointe du doigt la pluie de critiques médiatiques et sur les réseaux sociaux qui s’abat sur lui depuis la diffusion de l’émission samedi.

L’émission déjà pointée du doigt

Deux semaines plus tôt, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) avait ouvert une instruction contre l’émission suite à une autre séquence choquante. Après avoir interviewé le fils du narcotrafiquant Pablo Escobar, Juan Pablo, auteur du livre Pablo Escobar, mon père, Thierry Ardisson avait sorti un faux sachet de cocaïne pour faire une blague, alors que l’invité consacre sa vie à sensibiliser les jeunes aux dangers de cette drogue.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

CIM Internet