Paris Match Belgique

Dark Stock Photos : le compte qui affiche le mauvais goût des banques d’images

Disons que le directeur artistique était en vacances. | © Twitter/Dark Stock Photos

Médias

Un compte Twitter et Instagram partage avec délice – et maléfice – ce que les banques d’images d’illustration on fait de pire.

 

Journalistes, publicitaires, webdesigners… Tous les jours, ils arpentent les méandres des banques d’images d’illustration, à la recherche des clichés qui illustreront articles et publicités en toute légalité. Un portrait de Donald Trump ou du président de la banque mondiale ? Voilà la tignasse jaune et la cravate sur un plateau d’argent. Mais les galeries photos payantes sont aussi un monde bien plus sombre et étrange que leurs interfaces glaciales ne le laissent paraitre.

Prenez un concept un poil plus abstrait, comme « alcoolisme » ou « séduction ». C’est le mot de passe secret pour entrer dans ce qu’un petit malin a baptisé les « Dark Stock Photos » : Shutter Stock, Getty Images et compagnie profitent irrémédiablement de ces sujets pour ressortir leurs shootings photo les plus audacieux. Rien n’est alors trop fou pour les modèles apprentis-comédiens, qui prennent la pose dans des situations où l’absurde côtoie le mauvais goût, sans plus aucune gêne. Leur motto : montrer plutôt que suggérer.

Lire aussi > Ugly design, mine d’or du moche sur Instagram

Les comptes Twitter et Instagram de Dark Stock Photos rassemblent une infinité de ces photos délirantes, pour le plus grand bonheur des amateurs de mises en scène sanguilonentes sur fond blanc. Uniquement la crème de la crème, servie en continue à quelques 184 000 twittos.
pic.twitter.com/RKk2cADlTS

CIM Internet