Paris Match Belgique

Salvador : Des iguanes cuisinés dans l’émission Top Chef

L'iguane est une espèce protégée au Salvador. | © Flickr, Claire Davis.

Médias

La séquence a choqué les téléspectateurs qui se sont indignés sur les réseaux sociaux. Les autorités, elles, avaient donné leur feu vert à l’émission.  

Regarder « Top Chef », c’est le plaisir de voir des cuisiniers s’affairer et donner le meilleur d’eux-mêmes par amour de la cuisine bien faite. Le tout avec un petit côté télé-réalité qui accentue la compétition, qui comme nos appétits, est féroce. Sauf qu’au Salvador, cette année, il n’a pas été question de cuire une entrecôte ou un coucou de Malines, mais plusieurs iguanes. Les téléspectateurs ont été confrontés à des images de cuistots découpant minutieusement les reptiles. C’est ce qu’explique Courrier International dans un article publié le 11 octobre.

Plat du jour

Ce dimanche 8 octobre, « Top Chef El Salvador » dévoilait son épreuve du jour : « préparer un plat à base d’iguane, une espèce protégée », explique Courrier International qui relaie le journal local, Diario El Mundo. Et la mayonnaise n’a pas pris. Que ce soit pour les quatre participants qui disputaient la demi-finale du concours culinaire. Ou pour les fidèles du programme. « La situation est vite devenue très peu agréable » de part et d’autre précise même le journal.

Lire aussi > Au Salvador, accoucher d’un bébé mort-né est passible de 30 ans de prison 

« Quelle honte, quelle barbarie »

« Quelle honte, quelle barbarie, et tout ça juste pour leur plaisir ! » ou « Une espèce en voie d’extinction, c’est impardonnable ! », ont pesté les téléspectateurs, passant de leur télévision aux réseaux sociaux. Au même moment, l’émission postait sur Facebook des photos des iguanes inanimées, à la merci des couteaux de cuisine aiguisés pour l’occasion. Au même moment, la présentatrice, elle, en remettait une couche. « Les candidats ont à cœur de faire un plat aussi bon que possible pour satisfaire le palais des jurés », a-t-elle dit avec entrain.

Des iguanes congelés provenant de fermes pédagogiques

Courrier International indique que les photos de mauvais goût ont disparu du compte Facebook officiel. L’émission de cuisine a jugé bon de préciser qu’il s’agissait d’iguanes qui “nous ont été remis congelés par des fermes pédagogiques”. Et c’est sur ce point que le rôle des autorités locales est mis en cause. Elles auraient donné le feu vert à « Top Chef » en amont de la réalisation de l’épisode. La production a reçu des courriers de deux ministères, celui de l’Environnement et celui de l’Agriculture. Courriers qui ont été publiés quelques jours après le tollé.

Le deux poids deux mesures des autorités

Et pour cause, il s’avère que la solution de la ferme pédagogique a été proposée par ces ministères. « Théoriquement, la production avait donc le droit d’acheter et de cuisiner des iguanes, même si une campagne à l’effigie de cet animal de la faune sauvage exhorte les citoyens à “ne pas chasser, blesser ou manger les animaux de la forêt dans les zones protégées” », explique le Courrier. Un deux poids deux mesures qui peut paraître incompréhensible. Linda Pohl, la ministre de l’Environnement, a déclaré l’ouverture d’une enquête judiciaire pour peser la situation, selon Elsalvador.com

CIM Internet