Paris Match Belgique

Émotion cathodique : La télévision en deuil après la mort de Johnny Hallyday

"Salut mon pote", a conclut Michel Drucker. | © ABACAPRESS.COM

Médias

Au soir de la mort de Johnny Hallyday, tous les programmes télévisés rendaient leur hommage au rockeur. Et certains français étaient plus émus que d’autres.

Les premiers journaux télévisés se sont immédiatement précipités à Marnes-la-Coquette, où les fans pleuraient déjà la mort de Johnny Hallyday, décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017. Mais l’émotion de ceux qui font la télévision, elle, ne s’est exprimée que tard dans la soirée, au cours des émission spéciales qui ont chamboulé le programme cathodique.

Au JT de TF1 d’abord, où la soirée était consacrée au rockeur disparu. Alors que le présentateur Gilles Bouleau revenait sur les années cinéma de Johnny, Fabrice Luchini, en duplex, s’est enflammé : « On n’a pas l’impression que c’est réel. On n’a pas la sensation que cet homme va mourir ou est mort. C’est inconcevable ! C’est très étrange comme sensation », a lâché l’acteur français. « Jean D’Ormesson hier et Johnny ce matin ! C’est hallucinant, deux énormes monuments français ! », s’est-il écrié en direct, visiblement ému.

Lire aussi > « Un animal organique avec une intuition géniale », Johnny Hallyday par Fabrice Luchini

Sur France 2, Michel Drucker présentait quant à lui une émission spéciale dédiée à son « copain » de longue date. À la fin de celle-ci, l’animateur a surpris tout le monde par ses larmes, qu’il a été incapable de retenir, accompagnées d’un long silence à l’antenne. « J’embrasse Laeticia, les petites filles, David, Laura, tout ceux qui sont près de Johnny et qui le pleurent ce soir. Vous savez, dans ma carrière – longue déjà – j’ai vu partir beaucoup de copains », a réussi à articuler Michel Drucker, avant d’éclater en sanglots. « Lui, c’était spécial. (…) Tu aurais pu vivre encore un peu, Johnny ! Je sais que nous nous reverrons un jour ou l’autre, salut mon pote », a-t-il encore dit, avant de rendre l’antenne, non sans un dernier geste de la main à son ami.

La télévision belge fait ses hommages

En Belgique, les programmes ont eux aussi été bouleversés par la mort de Johnny Hallyday. La Une a diffusé un documentaire sur la star du rock ‘n roll français, suivi du film Salaud, on t’aime, tandis que RTL-TVi programmait en urgence un long hommage télévisé, visible en replay.

Lire aussi > Richy, sosie officiel de Johnny Hallyday : « Sans lui, je suis orphelin »

Sur papier, le caricaturiste Pierre Kroll n’a pas manqué de rendre son un petit hommage à Johnny, suivant la suggestion d’un Belge entendu au micro-trottoir de la RTBF, à midi. « Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ?« , demande l’interprète de « L’envie d’avoir envie » à un Saint-Pierre visiblement conquis. Des larmes au rire, en quelques secondes.

©Pierre Kroll/Le Soir
CIM Internet