Paris Match Belgique

Valentin, le « pilier » de BEFFROI, s’en est allé

beffroi

Valentin n'avait que 20 ans. | © Facebook

Musique

L’un des groupes les plus prometteurs de Belgique vient de perdre sa moitié. Valentin est décédé après un long combat contre la maladie.

Les mots sont faibles face à une telle tragédie et, pourtant, BEFFROI a su, malgré la douleur, trouvé les bons pour rendre hommage à son « pilier », Valentin. « Certains hommes exsudent l’amour aussi naturellement que le soleil partage sa chaleur », commencent Rori, l’autre moitié du duo belge, ainsi que Junior et Bastien, le management du groupe. « Mercredi 13 décembre 2017, Valentin, notre pilier, s’en est allé après un long combat contre la maladie. Notre tristesse est immense et notre admiration l’est tout autant devant le courage et l’optimisme dont il aura fait preuve jusque dans les derniers instants ».

Parti trop tôt, Valentin était un jeune homme bourré de talents. Auteur-compositeur, producteur, pianiste, bassiste, ce touche-à-tout passionné par la musique a formé avec Rori un groupe jeune et mystérieux et offert une petite merveille à la Belgique. Après « Swim » et « Jade », BEFFROI faisait son retour il y a quelques semaines avec son dernier single « 95-96 ». Une petite pépite électro-pop efficace et envoûtante sur laquelle ils ont invité DVTCH NORRIS, jeune rappeur flamand, à poser sa voix. Pour Valentin, ce titre évoquait « les challenges que doivent affronter notre génération ». Valentin n’avait que 20 ans.

Lire aussi > Coely : « Il y a des filles dans le hip-hop belge ! »

« Fiers et chanceux d’avoir pu croiser sa route, Valentin nous aura inculqué des valeurs qui feront partie de nous à tout jamais. Il était notre frère, notre ami, notre talent et restera pour toujours dans nos cœurs ».

CIM Internet