Paris Match Belgique

8 chansons éternelles de France Gall à réécouter en ce triste jour

chansons de France Gall

En 1980, France Gall en compagnie de l'amour de sa vie Michel Berger | © Michel Jeanneau-MF/ABACAPRESS.COM

Musique

France Gall s’est éteinte ce dimanche 7 janvier à l’âge de 70 ans. Celle qui fut une icône des années yéyé, une lauréate de l’Eurovision et bien sûr l’épouse et la muse de Michel Berger, a traversé les décennies avec des chansons qui resteront à jamais des standards de la chanson française.

On pourra choisir des dizaines de chansons. Tellement la carrière de l’artiste disparue des suites d’un cancer est une longue série de tubes intemporels qui resteront à jamais comme des standards du répertoire français.

Elle n’a que quinze ans quand elle chante « Sacré Charlemagne », son premier tube qu’elle détestera tout au long de sa carrière, et devient une des chanteuses préférées des Français. Pourtant c’est la rencontre avec Serge Gainsbourg, au matin de ses 18 ans, qui lancera véritablement la « légende France Gall ». Même si elle jurera n’avoir pas saisi au moment de chanter le morceau le double sens de celui-ci, Les Sucettes à l’Anis resteront une première rupture dans la carrière de la chanteuse qui passe de « mignonne mutine » à « lolita aux paroles sulfureuses » de Serge Gainsbourg. Après le succès des Sucettes, elle remporte l’Eurovision de la Chanson avec Une poupée de Cire en 1965. Le public va alors la bouder pendant plusieurs années.

Quand France Gall rencontre Michel Berger

La rencontre avec Michel Berger en 1973 marque un virage artistique et bien sûr amoureux pour France Gall. Dès ce moment, jusqu’au décès de Michel Berger en 1992 à l’âge de 44 ans, il lui fournira les plus belles chansons de son répertoire. À la mort de son mari, France Gall remontera une fois sur scène en 1993 mais ne sortira plus jamais le moindre album. Leurs destins humains et artistiques étaient liés à la vie. À la mort. La Déclaration est leur première collaboration. C’est un énorme succès et s’installe parmi les plus belles chansons d’amour que la chanson française aura donné à l’histoire.

Les désormais amoureux se marient un an plus tard, en 1975, et deux enfants naîtront de cette union : Pauline (1978) et Raphaël (1981). France Gall se consacre à sa famille bien qu’elle remonte sur scène dès 1978. Un an plus tôt, en 1977, Michel Berger lui écrit une chanson à la mélancolie ravageuse. France Gall alors jeune maman y compte une jeune femme qui ne peut se satisfaire pleinement de sa vie. Si Maman Si fait partie d’un album concept dont la chanson sera l’extrait le plus célèbre.

En 1979, Michel Berger confie à France Gall le rôle de Cristal dans ce qui sera un des plus grands spectacles de l’époque contemporaine : Starmania, l’opéra rock. Sur scène, on retrouve des monstres de la chanson de l’époque comme Daniel Balavoine. Avec lequel France Gall partagera le duo Coup de Foudre.

Les années 80 sont une succession de tubes. Résiste, Diego libre dans sa tête, Débranche, Calypso,… mais c’est évidemment l’album Babacar avec le titre éponyme mais aussi Ella Elle l’a Evidemment, J’irai où tu iras,… qui marquera la décennie car il représente aussi l’engagement du couple dans son combat pour l’Afrique.

Aux côtés du couple, on retrouvait également l’autre grande star des années 80, celui qui avait été de l’aventure Starmania : Daniel Balavoine. Ce dernier disparait tragiquement en marge du Paris-Dakar en 1986. Son hélicoptère s’écrase alors qu’il était en mission humanitaire au Mali. Ce drame touchera terriblement le couple amis proches du chanteur disparu. Evidemment sera un hymne à la vie qui continue malgré les deuils et la douleur. Une vie qui continue… mais pas comme avant.

Lire aussi > La chanteuse France Gall est décédée

Début des années 90, le couple se décide enfin à enregistrer un album duo Laissez passer les rêves. Bien que le couple se soit souvent produit en duo sur les plateaux télé,… c’est la première fois qu’ils enregistrent ensemble. La même année, en 1992, Michel Berger est victime d’une attaque et décède à l’âge de 44 ans.

Depuis le décès de son époux, France Gall n’apparait plus que rarement. Le décès de sa fille Pauline, atteinte de mucovicidose, en 1997 pousse encore plus France Gall à se retirer de la vie publique. Elle remontera une seule fois sur scène ensuite. La dernière fois. En 2000 déjà, aux côtés de …Johnny Hallyday qui avait repris quelques années avant la chanson Diego que France Gall avait interprété début des années 80. Sur la scène de l’Olympia à Paris, France Gall rejoint la star pour un duo sur Quelque chose en nous de Tennessee qui aujourd’hui résonne avec une dimension toute particulière. La chanteuse n’avait en tout cas rien perdu de sa superbe voix et de sa présence sur scène.

En 2015, France Gall refera la Une des magazines et sortira de sa retraite pour la comédie musicale Résiste ! qui remettait à l’honneur l’extraordinaire répertoire de Michel Berger. Lors de la dernière interview accordée à Paris Match, elle y avouait ne pas avoir peur de la mort mais aimer la vie :  « Ce que je sais, en revanche, c’est qu’il faut avoir confiance dans la vie, lui faire honneur. Et lui faire honneur, c’est être heureux. Depuis que je suis toute petite, je veux être heureuse. Tous les matins, je me réveille avec le sourire. »

Ce sourire, France Gall, malgré les épreuves terribles de sa vie, ne s’en est jamais départi. Elle s’en est allée ce 7 décembre quasiment un mois jour pour jour après son ami Johnny Hallyday rejoindre son mari Michel Berger et sa fille Pauline.

 

 

CIM Internet