Paris Match Belgique

Radiohead accuse Lana Del Rey d’avoir plagié son mythique « Creep »

"Creep", sorti en 1992, est le premier succès international du groupe Radiohead. | © EPA/LEO LA VALLE

Musique

Les premières secondes de « Get Free » et de « Creep » sont presque identiques, tant du point de vue mélodique que rythmique.

Le rapport entre Radiohead et Lana Del Rey, dans le monde de la musique contemporaine ? Quelques accords reconnaissables entre mille, que l’on retrouve sur le premier album du groupe britannique, Pablo Honey, et le dernier en date de la popstar américaine, Lust for Life : la ressemblance entre les premières notes des titres « Creep » et « Get Free » est troublante, à tel point que Radiohead a lancé une procédure en justice pour poursuivre Lana Del Rey pour plagiat.

La chanteuse a confirmé aujourd’hui sur Twitter les poursuites dont elle fait l’objet. « Même si je sais que ma chanson n’a pas été inspirée par Creep, Radiohead l’estime et veut 100% des revenus de publication – j’en ai offert 40 ces derniers mois, mais ils n’accepteront que 100 ».

Ironie du sort

Même si le titre, plus simpliste que la suite des œuvres musicales de Radiohead, est aujourd’hui peu joué par la formation de Tom Yorke, il n’en reste pas moins son premier succès international et un morceau fondateur pour le groupe.

Lire aussi > Lana Del Rey ne chantera plus « Cola » après le scandale Weinstein

Pourtant, à sa sortie en 1992, Radiohead avait lui-même était attaqué en justice pour de troublantes similarités entre « Creep » et la chanson « The Air That I Breathe » des Hollies, écrite entre autres par Albert Hammond et parue en 1974. Après un règlement à l’amiable, les compositeurs du morceau des Hollies avaient été crédités pour « Creep », rappelle le site Pitchfork. Un drôle de hasard qui laissera probablement à Lana Del Rey un goût amer – et l’obligation de signer un joli chèque à ceux qui la poursuivent.

CIM Internet