Paris Match Belgique

Super Bowl : Les 5 mi-temps les plus mémorables

super bowl

En 2007, lors de la mi-temps assurée par Prince. | © EPA/GARY I. ROTHSTEIN

Musique

Alors que Justin Timberlake se prépare pour assurer la mi-temps du Super Bowl 2018, de nombreux autres artistes l’ont précédé dans cette lourde tâche. Plus attendues que le match en lui-même, ces 15 minutes offrent toujours un spectacle mémorable et démesuré.

Justin Timberlake est presque un habitué du Super Bowl. Après sa performance (très) remarquée aux côtés de Janet Jackson en 2004 et en tant que membre de N’Sync avec Britney Spears en 2001, l’artiste en pleine promotion pour son nouvel album Man of the Woods va à nouveau relever le défi ce dimanche. Avant lui, d’autres artistes ont tenté l’exercice, parfois en restant gravés dans notre mémoire. En voici 5.

Lire aussi > Comment se préparer pour le Super Bowl comme un vrai Américain ?

Michael Jackson, le King of Halftime

C’est le Roi de la pop qui a ouvert la voie à la démesure qui caractérise si bien les spectacles de la mi-temps du Super Bowl. En 1993, Michael Jackson apparait aux quatre coins du stade avant de surgir au cœur de la scène centrale. Après être resté immobile durant de longues secondes, sous les cris de la foule conquise, la star a interprété ses plus grands tubes de Billie Jean à Black or White en passant par Jam et We are The World, en terminant avec Heal the World entouré de 3 500 jeunes.

L’hommage de U2

Cinq mois après les attentats du 11 septembre, le groupe irlandais a décidé de rendre hommage aux victimes lors de leur mi-temps du Super Bowl en 2002. Alors qu’ils interprètent « Where The Streets Have No Name », leurs noms défilent en arrière-plan sur une immense toile. À la fin du show, Bono pousse l’émotion encore un peu plus loin, en dévoilant sous sa veste le drapeau américain.

La pluie battante sur Prince

Le retour du Prince lors d’un show presque magique en 2007. Après avoir enchaîné des reprises à succès des artistes tels que Foo Fighters et Bob Dylan, celui qui est décédé en 2016 a interprété son tube « Purple Rain » sous une pluie torrentielle. Une performance inoubliable.

L’extraordinaire Madone

En 2012, Madonna prouve une nouvelle fois qu’elle est bel et bien la Queen of Pop. Des danseurs à gogo, des costumes à couper le souffle, une scénographie unique et du gospel… Le spectacle de la Madone entourée de plusieurs invités de marque, dont M.I.A., Nicki Minaj et CeeLo Green, en a impressionné plus d’un et choqué d’autres.

Le show enflammé de Beyoncé

Who runs the world ? Queen B ! Avant sa performance inoubliable aux côtés de Coldplay et Bruno Mars en 2016, Beyoncé avait offert un show 100% féministe en 2013 en interprétant ses plus grands titres en 15 minutes. Cerise sur le gâteau : Destiny’s Child s’est reformé le temps d’un morceau, sept ans après leur rupture, lorsque Kelly Rowland et Michelle Williams sont arrivées sur scène. Apothéose.

Mots-clés:
Super Bowl mi-temps
CIM Internet