Paris Match Belgique

Avec une reprise de « Hallelujah », Mennel a bouleversé le jury de The Voice France

the voice

Mennel, déjà l'une des favorites de cette édition. | © TF1

Musique

La jeune chanteuse de 22 ans a enchanté les coachs de « The Voice France » samedi soir avec sa voix cristalline et sa reprise très personnelle de « Hallelujah » de Leonard Cohen, en anglais et en arabe.

C’est un grand classique des émissions musicales, vu et revu, malmené par beaucoup et réussi par peu. Lors des auditions à l’aveugle de « The Voice France », Mennel s’est placé sans surprise dans la deuxième catégorie en interprétant « Hallelujah » de Leonard Cohen dans une version proche de celle de Jeff Buckley. La jeune candidate de 22 ans, origine de Besançon, y a ajouté la touche personnelle qui fait mouche en chantant cet incontournable, en partie, en arabe et en y ajoutant des sonorités orientales.

Lire aussi > Slimane ému aux larmes à The Voice Belgique : « J’ai honte de pleurer comme ça »

Personne n’est resté insensible à sa prestation poétique : les quatre coachs se sont retournés pour découvrir qui se cachait derrière cette voix cristalline. Zazie, la première, après trois mots. Le choix était difficile mais Mennel a finalement décidé de poursuivre l’aventure aux côtés de Mika.

Celle qui souhaite devenir professeure d’anglais trouve dans la musique un refuge à ses émotions. Monter sur scène ce samedi soir était un véritable défi personnel et familial. Soutenue par sa soeur, elle a montré à sa famille de quoi elle était capable, n’ayant jamais trouvé les mots pour avouer sa passion à ses parents. Avec un père syrien et turc et une mère marocaine et algérienne, c’est sûr que cette jeune musulmane utilisera ce mix de cultures au profit de la musique, la plaçant déjà comme l’une des favorites de cette édition.

Mots-clés:
Talents the voice Mennel
CIM Internet