Paris Match Belgique

Controverse autour de la reformation des Smashing Pumpkins

Billy Corgan aurait voulu cette tournée pour se renflouer | © Belga / EPA/JUSTIN LANE

Musique

Les Smashing Pumpkins vient d’annoncer qu’ils se reformaient pour une tournée autour de leurs plus grands succès, qui se fera néanmoins en l’absence de la bassiste D’arcy Wretzky. Et cette dernière est pour le moins mécontente. 

La bande du chanteur Billy Corgan, qui fêtera bientôt les trente ans de sa création, jouera ses premiers concerts depuis 2000, avec le guitariste James Iha et le batteur Jimmy Chamberlin, autres membres historiques. Les Smashing Pumpkins ont indiqué, dans un message posté sur Twitter, qu’ils ne joueraient que des titres de leurs cinq premiers albums, parmi les neuf opus qu’a enregistré le groupe en studio. Ces cinq premiers albums comprennent notamment « Mellon Collie And The Infinite Sadness », de très loin leur plus grand succès. Arrivé en tête des ventes d’albums aux Etats-Unis en 1995, le disque comprend notamment « 1979 », « Tonight, Tonight » et « Bullet with Butterfly Wings », les trois principaux hits de cet ensemble inclassable.

Lire aussi > Hommage en beauté aux top modèles des 90s chez Versace

Le projet se fera toutefois sans la bassiste D’arcy Wretzky, qui entretient désormais des rapports exécrables avec Billy Corgan. Dans un entretien publié mercredi par le site Alternative Nation, elle l’accuse de l’avoir débarquée du groupe en 1999 alors que l’histoire officielle veut qu’elle ait quitté d’elle-même les Smashing Pumpkins. Lorsqu’il l’a contactée pour lui proposer ces retrouvailles sur scène, a-t-elle déclaré, il lui aurait en effet expliqué que cette tournée était pour lui un moyen de se remettre à flot financièrement. Il aurait ainsi évoqué les conséquences financières de son investissement dans la Resistance Pro, une ligue professionnelle de catch lancée en 2011 avec son concours et dont il s’est retiré en 2014.

Billy disait toujours: je ne ferai jamais de reformation pour jouer des vieilleries et se faire de l’argent. C’est exactement ce qu’il fait aujourd’hui.
D’Arcy Wretzky

Le site Alternative Nation a publié ce qu’il présente comme une série de SMS envoyés à Wretzky par Corgan, dans lesquels il lui demande avec insistance de revenir pour la tournée et lui promet des conditions de « stress minimal« . La tournée, qui doit durer du 12 juillet au 7 septembre, comprend 36 dates aux Etats-Unis et au Canada.

CIM Internet