Paris Match Belgique

Therapie Taxi a le succès « sale » et décomplexé

Les trois Français sont clairement à la fête en ce début 2018 | © Julie Oona

Musique

Ils cartonnent avec « Hit Sale », leur premier single en featuring avec le Belge Roméo Elvis, clivent avec des paroles « explicites » et veulent donner beaucoup d’amour. Therapie Taxi sort un premier album, sera de tous les festivals de l’été et s’annoncent comme une des sensations de 2018. Un groupe qui refuse de se prendre au sérieux mais qui fait les choses sérieusement.

Ils sont trois. Adé, Raph et Renaud. C’est Raph qui parle le plus. Il compose et écrit les textes. Adé les chante. Des textes décomplexés qui parlent d’amour et de sexe sans se mettre la moindre barrière à la manière des « explicit lyrics » des rappeurs américains. Mais comme c’est chanté en français, par une fille en plus, ça peut choquer. Au point que certains médias s’offusquent à l’écoute de « Salope », un titre sorti sur leur premier EP et qui a contribué à faire connaître le groupe à la génération Youtube qui consomme en streaming et au morceau. « Aujourd’hui, ce n’est pas grave d’avoir un album bourré de styles différents car je ne crois plus que ce soit important d’avoir une couleur sur l’ensemble de l’album. Chaque chanson a aujourd’hui sa propre histoire et c’est tant mieux » enchaine Raph. S'ils chantent en français comme toute cette génération qui a définitivement délaissé l'anglais pour faire du français la langue "hype", celle avec laquelle on fait du rap, de la pop, du rock ou tout cela en même temps. Car les codes sont brisés sur "Hit Sale", le premier album du groupe. Et c'est une grande tendance de cette culture Youtube où les codes n'existent plus, les cases sont explosées depuis longtemps. Le rap se fait pop, le rap se fait variété, la variété se fait pointue. Tout se mélange. "Sale", diraient les Therapie Taxi.

Mais c’est avec «Hit Sale » le premier extrait éponyme de leur album que le groupe s’ouvre les portes des radios, remplit ses premières salles et s’annonce à de nombreux festivals estivaux. Diablement efficace, le morceau peut compter sur le flow de Roméo Elvis pour enclencher le turbo. Bingo. La chanson « 100 fois trop bonne » se classe numéro 1 des charts en Belgique.

Fans de Roméo Elvis

Pourtant rien ne prédisposait le groupe parisien à la rencontre avec le phénomène rap belge. Au moment de la composition du morceau, Roméo Elvis est «déjà quelqu’un » pendant que Therapie Taxi n’a encore qu’un EP à son arc.  « Quand je bossais sur la chanson, j’écoutais « Drôle de question » de Roméo Elvis à chaque pause », explique Raph, « On a eu la chance via notre label de pouvoir le contacter et on lui a proposé ce duo. C’était il y a un an. Roméo Elvis venait seulement de sortir son album Le lendemain, il donnait son accord. Le plus drôle c’est que, totalement par hasard, on le croise ce jour-là  à une session Vevo qu’on enregistrait.  On a fait sa connaissance directement. Je faisais le mec qui gérait mais on était vraiment excités comme des gamins. On ne va pas se mentir : on est complètement fan. J’adore sa démarche artistique pleine de liberté.  Il est un rappeur mais ne se fixe aucune limite et vient faire des featurings avec un groupe pop comme nous ».  Et c’est l’emballement pour les Français avec 4 millions de vues sur Youtube, des radios qui y retrouvent tous les codes du tube et des programmateurs de festivals qui les veulent partout cet été.

Un succès qui fait prendre conscience au groupe que leur carrière prend une autre dimension. « Quand le single « Salope » a explosé sur Facebook et Youtube, j’ai eu l’impression pour la première fois qu’on ne contrôlait plus rien. Que nos chansons nous échappaient.  On a commencé à nous reconnaitre parfois en rue. A recevoir plein de messages sur les réseaux sociaux. Ca fait clairement réfléchir » explique Raph. Mais pas question de se plaindre ou de faire la fine bouche : « C’est beaucoup d’amour. Beaucoup de messages gentils mais il faut qu’on arrive à déconnecter même si on se met comme règle de répondre à tout. Mais dans l’ensemble, ça fait du bien de ressentir l’amour des gens ».

L'amour trash et cash comme la vie

Les « mecs et la meuf trop cool » sont, derrière leurs punchlines de « branleurs sympas » des vrais bosseurs. Ils ont travaillé avec le chantier des Francofolies pour améliorer leur présence scénique et proposer un set qui sera de leur aveu «très dynamique, très neuf et très rock ».  « On a adoré nos premiers concerts à Paris. Les gens étaient fous. Notre objectif est que tu sortes en sueur de nos concerts. Si tu sors propre de la salle, c’est qu’on a été mauvais » complète Adé, la chanteuse.

Lire aussi > Dans la tête de Roméo Elvis, rappeur souffrant d'acouphènes

Adé, la chanteuse au look streetwear, l’air plutôt sage balance des paroles marquées du sceau « explicit lyrics ». Ca parle cru, direct et sans filtre. A la manière des rappeurs américains dont toute cette génération s’est nourrie pour grandir. Mais si Therapie Taxi balance du « sale », ce n’est jamais gratuit. « « Salope », c’est l’histoire de gens qui s’aiment mais qui finissent par se haïr. Cette chanson  a un vrai côté thérapeutique. Des gens nous disent : « ça nous a fait du bien. On a pu exprimer ce que l’on ressentait même si c’est dit avec violence ».  Et si c’est la première fois qu’on découvre des textes français aussi trash dans la bouche d’une fille, Therapie Taxi ne l’a pas vraiment pensé en ces termes. « On a une fille qui ose des textes durs, sexuels et violents parce que la parole se libère. On est habitués à ce que des mecs le fassent. Ici, on n’a pas vraiment calculé et puis on ne peut pas demander à Adé de faire dans le mielleux car son caractère est trop fort, trop cash ». Un caractère fort et cash mais qui avoue une passion sans limite pour les musiques de Disney et pense que Lorie aurait pu chanter ce type de textes sans aucun souci.

Un été de Therapie Taxi

La présence de Therapie Taxi en Belgique ne fait que commencer. Après une première date, déjà soldout, au Reflektor en mars prochain, le groupe va squatter tous les festivals de l’été. Une situation qui n’est pas faite pour déplaire à leur chanteuse Adé qui a déjà quelques heures de pratique des festivals belges mais du côté des festivaliers : « J’ai fait 3 fois Dour et je dois avouer que les Belges que j’y ai croisés étaient bien plus sympas que les Français ». On pourrait croire au plan com’ mais les Parisiens sont ainsi : sans filtre et profondément sincères dans leur démarche.  S’il semble peu probable que Romeo Elvis soit de la fête à Liège, ils espèrent pouvoir partager quelques « Hit Sale » durant l’été : « On va le croiser en festivals, on verra si on peut jouer ensemble ».

Therapie Taxi sera en Belgique:

  • Le 29 mars au Reflektor de Liège (Complet)
  • Le 25 avril à Louvain-la-Neuve
  • Le 22 juin à Charleroi
  • Le 8 juillet aux Ardentes (Liège)
  • Le 5 août à Ronquières
  • Le 14 août au Brussels Summer Festival
  • Le 25 août au Solidarité (Namur)

Hit Sale - Therapie Taxi - Panenka Music

 

CIM Internet