Paris Match Belgique

SOLDOUT, la fin d’une histoire

Charlotte Maison et David Baboulis. | © BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

Musique

Le duo vient d’annoncer la fin du projet SOLDOUT, après quinze années de bons et loyaux services électroniques en Belgique – et ailleurs.

 

Quinze ans, l’aventure aura duré quinze ans. Autant d’années durant lesquelles Charlotte Maison et David Baboulis auront secoué les esgourdes au sein de SOLDOUT, petite révolution électronique belge du début des années 2000. Mais après quatre albums et une bande originale – pour Puppy Love, de Delphine Lehericey – Forever, celui à venir, sentait la fin. Et a désormais un goût d’éternel.

Lire aussi > Le jour où Jeanne Moreau a poussé la chansonnette au Botanique

« La fin n’est qu’un nouveau départ », a publié ce mardi matin le groupe sur sa page Facebook. « Nous sommes si heureux, si fiers d’avoir vécu ces quinze folles années ! SOLDOUT a voyagé tout autour du monde, mais plus que tout, nous sommes marqués par les incroyables rencontres et les moments inoubliables. Tout ça grâce à vous, nous ne vous remercierons jamais assez ».

Notre histoire est ancrée en nous.

« Au fil des années, nous nous sommes surpassés, nous renouvelant constamment, avec la pure sincérité des premiers jours », écrit encore le groupe. « Aujourd’hui, nous voulons prendre des risques, mettre en place un nouvel équilibre, commencer de nouveaux projets, et retrouver l’innocence de nos débuts. Nous voulons vivre la musique différemment, repenser l’écriture, et secouer notre façon de faire des albums. Il est temps désormais d’écrire une nouvelle histoire, elle sera différente, mais pas moins authentique ».

Lire aussi > Juicy : Hip-hop sexiste et R’n’B féministe, même combat

Le duo electro annonce ensuite qu’il prendra bien part aux concerts déjà annoncés à L’Eden de Charleroi (le 30 mars), à Dour (le 12 juillet) et aux Francofolies de Spa (le 21 juillet). Le verre d’adieu, sûrement pas tout en sobriété, aura lieu à l’Ancienne Belgique le 11 décembre, où SOLDOUT fera ses adieux à la scène, dans sa configuration originelle. « Love & music forever », conclut-il.

 

CIM Internet