Paris Match Belgique

Décès de Jacques Higelin : Les mots touchants de son ancienne femme

Jacques Higelin, le 27 avril 2006. | © AFP PHOTO / ALAIN JOCARD

Musique

Kuelan Nguyen a partagé l’existence de Jacques Higelin durant 25 ans. « Une vie hors normes » qu’elle raconte dans une belle lettre publiée dans le Journal du Dimanche

La chanson française a perdu l’un de ses poètes vendredi. Jacques Higelin s’en est allé à 77 ans. À l’annonce de sa mort, les hommages ont afflué. Dimanche, c’est son ancienne épouse Kuelan Nguyen et mère de son fils Kên qui a salué la mémoire du chanteur disparu dans une émouvante lettre publiée par le JDD. Kuelan Nguyen s’y remémore la « vie vraiment hors normes » vécue au côté de Jacques Higelin entre 1970 et 1995. Une existence parsemée « d’épreuves terribles » mais aussi « pleine de joies et de surprises miraculeuses ».

Lire aussi > Les stars saluent la mémoire de Jacques Higelin

Elle dresse ensuite le portrait d’un homme « tourmenté, instable, imprévisible, habité par un talent rare et difficile, un messager du ciel », mais également un « charmeur » qui aimait la vie et doté d’un « humour bien particulier parano de l’humour des autres ». « Égaré, trébuchant, souffrant, puis dans un éclair foudroyant inspiré et sauvé par la grâce divine. Quelle fantastique et lancinante expérience de vie », estime-t-elle.

Kuelan Nguyen raconte encore l’une de ses dernières rencontres avec l’interprète de « Tombé du ciel ». « J’ai revu Jacques récemment, un après-midi, il était dans un corps diminué par la maladie, il ne parlait plus, ne jouait plus du piano, ‘il s’absentait souvent de lui-même’, m’avait prévenu notre fils, Kên. Mais ce fut un bel après-midi, il n’y avait plus que l’amour après le pardon, la paix de l’amour inconditionnel », écrit celle qui ajoute que son ancien mari paraissait « si heureux » de la revoir. « Il m’a saisi les mains et ne les a plus lâchées. Je lui ai tout de même tiré l’oreille, se rappelle-t-elle avant de raconter un dernier moment d’intimité entre eux. Il m’embrassait dès qu’il pouvait, dès que Kên ou la dame de compagnie s’affairaient et ne nous regardaient pas, j’étais amusée de le voir tenter une absurde transgression avec ses baisers, comme un gamin malicieux aux doux cheveux blancs ». 

Les obsèques de Jacques Higelin auront lieu jeudi après-midi au cimetière du Père Lachaise, à Paris.

CIM Internet