Paris Match Belgique

Tout en tendresse, Arthur H et le printemps de Bourges célèbrent Jacques Higelin

Arthur H

Arthur H sur la scène du Printemps de Bourges ce 26 avril 2018 | © PHOTOPQR/BERRY REPUBLICAIN

Musique

Le 6 avril dernier, Jacques Higelin s’en allait. Ce 26 avril au Printemps de Bourges, son fils lui a rendu un touchant hommage qui célèbre encore un peu plus la mémoire du funambule de la chanson française.

« Allez mon père, ta grande voix résonne encore, une dernière fois vers ta lumière ». Ces paroles issues de « Brigade légère » sur le dernier album d’Arthur H ont une autre résonance depuis le décès de « Jacques » comme l’appelait son fils. Et c’est avec ce morceau, comme en mars dernier à La Madeleine de Bruxelles, qu’Arthur H a entamé son concert au Printemps de Bourges avant de reprendre « Mona Lisa Klaxon » un des standards de Jacques Higelin. Dans l’intimité du théâtre, ce concert était attendu tellement Jacques Higelin a marqué l’histoire du festival. Un portrait géant orne d’ailleurs les rues de Bourges pour rappeler l’attachement du Printemps à Jacques Higelin et réciproquement depuis la première édition.

Comme il en avait l’habitude, Jacques Higelin y livrait des shows dont personne ne connaissait l’heure (voire le lieu) de fin. Quand les lumières se rallumaient, que les amplis étaient coupés d’autorité, il n’était pas rare que ce soit à Bourges ou ailleurs que Jacques Higelin reprenne la guitare pour continuer à chanter là où sa folle poésie le portait. Après des hommages bouleversants au Cirque Divers et au Père Lachaise, après les messages de ses enfants Izïa et Arthur H sur les réseaux sociaux, Jacques Higelin n’a jamais été aussi présent dans le coeur du public français et de ses consoeurs et confrères que ces dernières semaines. Déjà en ouverture du Printemps de Bourges, Catherine Ringer, « madame Rita Mitsouko », avait repris « Pars », un des tubes de l’artiste décédé.

Après avoir repris Mona Lisa Klaxon, Arthur H a enchainé avec Le Destin du Voyageur, un morceau qu’il avait chanté sur la scène de l’Olympia en 2006 avec son père Jacques Higelin. C’était le jour de ses 40 ans. Les deux avaient fondu en larmes et Jacques Higelin avait dit toute la fierté de voir son fils être devenu l’homme qu’il est.

Durant tout le festival, les visiteurs pourraient laisser un mot pour Jacques Higelin dans un livre d’or qui sera ensuite remis à la famille.

CIM Internet