Paris Match Belgique

Dua Lipa, encore plus populaire que Beyoncé

Dua Lipa

"Je voulais faire quelque chose de nouveau, quelque chose qu'on n'entend pas à la radio". | © AFP PHOTO / Armend NIMANI

Musique

Star des festivals cet été, la jeune femme de 23 ans ne compte plus ses fans et a déjà travaillé avec Calvin Harris.

Son prénom signifie « Love » en albanais. Avec plus de 500 millions d’écoutes, la Britannique d’origine kosovare Dua Lipa est l’artiste la plus populaire sur Spotify. Sa chanson « One Kiss », composée avec Calvin Harris, est restée en haut des charts durant des semaines. Cet été, elle a fait danser des milliers de fans belges, hystériques, au Pukkelpop et à Tomorrowland. Qui est l’immanquable Dua Lipa ?

Intérrogée par Het Laatste Nieuws, elle explique qu’elle a su dès ses six ans que la musique était sa vocation. C’est aussi l’âge auquel elle a écrit son premier morceau, pour sa maman. Admirative, la jeune Dua Lipa lui y demandait : « Quand je serai grande, je pourrai porter tes chaussures ? Quand je serai grande, je pourrai être aussi belle que toi ?« 

Après avoir passé ses onze premières années de vie au Royaume-Uni, elle déménage au Kosovo, pays que ses parents avaient fui dans les années 90s. Elle y reste quatre ans, qui lui permettent de découvrir ses racine et de se rendre compte qu’elle n’était « pas qu’une Londonienne », explique-t-elle à The Guardian.

« Je voulais faire quelque chose de nouveau »

À 15 ans, Dua Lipa retourne à Londres pour se consacrer entièrement à son objectif : la musique. « Je voulais faire quelque chose de nouveau, quelque chose qu’on n’entend pas à la radio. Sur ma musique, je voulais qu’on danse même si le titre parle d’un cœur brisé ».

Pari réussi ! Sa pop, éclectique, mélange plusieurs styles. Elle raconte aussi sur Het Laatste Nieuws que son premier album Dua Lipa, sorti il y a un an, l’a aidée à se défendre et à dire simplement les choses qui la tracassent. En outre, elle partage avec Beyoncé un sens de l’esthétique dans ses vidéos et l’envie de mettre en avant la solidarité féminine dans ses chansons. Et elle a aujourd’hui dépassé Queen B en popularité. En effet, en 2017, ses chansons ont été plus écoutées que celles de la reine de la pop sur Spotify, et son titre « One Kiss » a été un des tubes les plus écoutés de l’été.

Lire aussi > Beyoncé : le tendre message de sa mère pour ses 37 ans

Enfin, Dua Lipa met un point d’honneur à faire un travail éthique, et veut représenter les jeunes femmes britanniques en se montrant jeune, féministe, indépendante, cool, et maîtresse de sa sexualité.

« J’adore mes fans belges »

La jeune femme s’est produite pour la première fois en Belgique en 2016, à la Lotto Arena. Elle était également présente à Rock Werchter en 2017. Et elle est revenue en Belgique cette année, au Pukkelpop et à Tomorrowland. Dua Lipa se montre très positive sur notre plat pays. Elle adore l’énergie de ses fans, et la nourriture… Et Tomorrowland ? « Un compte de fée… mais qui est réel !« 

Elle enchaine les tubes

« À seize ans, je voulais ressembler à Justin Bieber », raconte-t-elle. Aujourd’hui, la jeune femme semble n’a plus rien à lui envier. De « Blow Your Mind » à « One Kiss », en passant par « New Rules », tous ses titres sont des tubes. Elle a même fait l’ouverture de la Champions League, en mai.

Pour « Want to », son dernier titre, elle ne fait pas équipe avec Calvin Harris mais avec la non-moins connue marque… Jaguar. « La musique évolue constamment, et j’aime dépasser mes limites. Si une voiture semble donner de bons beats, n’est-ce pas fantastique de les utiliser ?« 

Infatigable, la jeune femme a également annoncé qu’elle travaillera bientôt avec le groupe K-pop « BLACKPINK ». La clé de son succès ? « J‘aime mon métier. J’aime me produire sur scène. J’aime écrire des chansons. Et à chaque fois que je fais quelque chose de nouveau, j’en veux plus ». On en prend bien note !

CIM Internet