La cause de la mort de la chanteuse des Cranberries révélée

Dolores O'Riordan

Dolores O'Riordan était décédée soudainement à 46 ans le 15 janvier dans un hôtel de Londres. | © Reporters / Mega

Musique

Dolores O’Riordan, chanteuse emblématique du groupe de rock irlandais, s’est noyée accidentellement dans la baignoire de sa chambre d’hôtel.

La mort de la « voix d’une génération » le 15 janvier avait provoqué l’émoi de ses fans. Une audience devant le tribunal londonien Westminster Coroner, tenue ce jeudi 6 septembre, a établi que Dolores O’Riordan s’est noyée accidentellement dans la baignoire de sa chambre d’hôtel en raison d’une consommation excessive d’alcool. Cette date aurait aussi marqué le 47ème anniversaire de la chanteuse.

Lire aussi > Dolores O’Riordan : des milliers de fans ont rendu hommage à la chanteuse des Cranberries 

La thèse du suicide écartée

« Rien n’indique qu’il puisse s’agir d’autre chose qu’un accident », a souligné la médecin légiste Shirley Radcliffe lors de l’audience. Dolores O’Riordan était décédée soudainement dans un hôtel de Londres où elle séjournait pour une courte session d’enregistrement d’une reprise de son tube « Zombie ».

Des bouteilles d’alcool vides, cinq mignonettes provenant du mini bar et une bouteille de champagne avaient été retrouvées dans la chambre d’hôtel, ainsi que des flacons de médicaments sur ordonnance, non vides. La chanteuse avait été diagnostiquée d’un trouble bipolaire mais répondait selon l’enquête bien à son traitement. Elle alternait en revanche périodes d’abstinence alcoolique avec des périodes de consommation excessive d’alcool.

Les analyses toxicologiques ont indiqué un taux d’alcool plus de quatre fois supérieur à la limite légale autorisée au volant au Royaume-Uni (0,8 gramme par litre de sang). La dose de médicament présente dans le sang a quant à elle été déclarée « thérapeutique », écartant la thèse du suicide. Le psychiatre Robert Hirschfield, qui avait eu la chanteuse au téléphone fin décembre, a également souligné lors de l’audience qu’elle « allait bien », rapporte The Guardian.

Un album sortira le 19 octobre

Fin août, les membres restants du groupe ont annoncé que la réédition de l’album Everybody else is doing it, projet interrompu en raison du décès soudain de la chanteuse, sortira le 19 octobre. Cet album célèbre le 25ème anniversaire de la sortie de ce premier opus qui avait propulsé les Cranberries au sommet.

Le groupe a vendu plus de 40 millions d’albums à travers le monde.  Il a été été particulièrement célèbre dans les années 1990, avec des tubes comme « Zombie » -qui parle du conflit en Irlande du Nord- mais aussi « Just My Imagination » ou « Linger ». Après avoir décidé de faire une pause en 2003, les Cranberries s’étaient retrouvés en 2009 et avaient sorti trois ans plus tard l’album Roses suivi de l’album Something Else en 2017.

Dolores O’Riordan avait épousé en 1994 le manager du groupe Duran Duran, Don Burton, avec lequel elle avait eu trois enfants. Le couple s’était séparé en 2014 après vingt ans de vie commune. Avant sa mort, elle a partagé pendant deux ans sa vie avec Andy Rourke, membre des Smits.

Lire aussi > The Cranberries : L’hommage déchirant du compagnon de Dolores O’Riordan

(Avec Belga)

CIM Internet