Le chanteur Rachid Taha est décédé

Le chanteur Rachid Taha est décédé

rachid taha

Rachid Taha | © AFP PHOTO / THOMAS BREGARDIS

Musique

Le chanteur Rachid Taha est décédé dans la nuit du mardi 11 au mercredi 12 septembre près de Paris, à l’âge de 59 ans.

Une légende vient de nous quitter. Figure du rock français des années 1980, le chanteur Rachid Taha est mort à 59 ans d’une crise cardiaque dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé sa famille. « Son fils Lyes, sa famille, ses proches, tous ses amis et son label Naïve, ont le regret et l’immense tristesse d’annoncer le décès de l’artiste Rachid Taha, survenu cette nuit suite à un arrêt cardiaque à son domicile des Lilas », indique le communiqué transmis à l’AFP. 

Leader du mythique groupe lyonnais Carte de Séjour, Rachid Taha avait repris le classique « Douce France » de Charles Trénet et chantait alors « cher pays de mon enfance », lui qui était né le 18 septembre 1958 à Oran, en Algérie, avant de s’intaller en France à l’âge de 10 ans. Après la séparation du groupe, le chanteur avait sorti une dizaine d’albums solo. Rock, punk, musique électronique et orientale… Sa musique était inspirée par tous les styles. En trente années de carrière, l’artiste au franc-parler n’a de cesse de rappeler les réalités des immigrés d’Afrique du Nord et, avec « Zoubida », dénoncer la condition des musulmanes. C’est surtout avec son disque Diwân, sorti en 1998, que le chanteur connaît un énorme succès commercial, notamment grâce à « Ya Rayah ». Pour fêter les 20 ans de cet album de reprises de classiques de la musique arabe, Rachid Taha allait bientôt remonter sur scène en France, à l’Opéra de Lyon. Selon la RTBF, il venait de terminer un nouvel album, dont la sortie était prévue début 2019.

Mots-clés:
Rachid Taha
CIM Internet