Paris Match Belgique

Fly Away Experience : Des concerts intimistes et des soirées géantes

fly away italie napitia

Le Fly Away, cette grande famille. | © A2PIX EC-FB.

Musique

Paris Match est parti pour Napitia, en Italie, s’immerger dans l’expérience Fly Away. Soleil, concerts, cocktails et bonne humeur : notre compte-rendu.

Coup d’envoi de la troisième édition du Fly Away Festival ce jeudi, sous le soleil de Napitia en Italie. Le principe est similaire aux éditions précédentes, mais avec deux fois plus de monde !

Lire aussi > Le Fly Away Festival, la dolce vita en musique

Une formule all-in qui plaît toujours autant : des concerts, des buffets et boissons à volonté, le tout dans un Club Med privatisé pour l’occasion. Notre contingent de Belges en provenance de Zaventem est aux anges et le soleil au rendez-vous.

Une grande famille

L’expérience Fly Away réside dans la proximité que le public trouve avec les artistes présents. Tout le monde est logé à la même enseigne et c’est ce qui fait tout son charme. Typh Barrow et Konoba déambulent tranquillement entre les festivaliers, pour la plupart des habitués. Le Fly Away, c’est une grande famille. L’humeur est bon enfant.


DJ Palmer ouvre la soirée sur les chapeaux de roue. Suivent FùGù Mango, DJ Alex Palmer & Elvis Black Stars sur la scène de l’amphithéâtre de Napitia, pour des performances calibrées et enjouées.

Un air de vacances

L’ambiance bat son plein et direction la plage pour une beach party. Les DJ’s Bernard Dobbeler et Simon Le Saint mettent le feu et font danser la foule. Les vacances, déjà loin pour nombre d’entre nous à Bruxelles, battent leur plein en Italie.

Lire aussi > « Smoke & Mirrors », le nouveau clip de Konoba, révélation belge de 2017

Le vendredi au réveil, on démarre la journée avec les notes douces de Typh Barrow et le tout jeune mais non moins talentueux Halehan.

L’après-midi, Joe Bel nous offre une intro très prometteuse avant que la pluie ne s’invite. Le concert doit malheureusement s’arrêter. Les festivaliers ne se démoralisent pas et poursuivent la fiesta. Le week-end s’annonce chaud à Napitia.


La soirée « Anges et démons » peut commencer et certains se sont drôlement appliqués dans le choix de leurs costumes. Malgré la pluie orageuse qui a redoublé d’intensité, et tout le monde était bien décidé à jouer le jeu jusqu’au petit matin !

Réveil tout en douceur

Le réveil de ce matin est dur pour certains et les têtes lourdes se font sentir, on fait un petit coucou à Typh Barrow, radieuse, et la journée commence de plus belle. Petit café avec Mustii, clin d’oeil à Halean. Une vraie petite communauté se crée à Napitia.

Et puis tout en douceur, le premier concert avec Sacha Toorop, sur la « scène sous l’arbre », enchante le public et met tout le monde d’accord. Accompagné de Guillaume Vierset à la guitare (habituellement le guitariste de Typh Barrow), il compose une partition mélancolique qui colle parfaitement à l’ambiance de ce matin. Que demander de plus ?


Après quelques petits ploufs dans l’eau et la sieste, direction l’amphithéâtre pour sublimer nos oreilles. Pale Grey nous envoute carrément, puis nous achève totalement avec « Les mots bleus » (de Christophe) en duo avec Sonnfjord. On aime pas, on adore!

Il est (déjà) l’heure de l’apéro et on se déchaîne avec Mustiii, les choses sérieuses commencent. Suivront ce soir Typh Barrow et Last Train, puis direction la playa pour une soirée de folie avec DJ DC Salas, DJ BXL Ma belle et DJ Kwak.

Entretemps Sharko (David Bartholomé) nous livrait le concert le plus fou du week-end, un tournoi de beach-volley endiablé prenait place et tout le monde se dirigeait ensuite vers la mousse party sur les sons des Dj’s Tang E et Alex.

Pour clôturer cette troisième édition, Hyphen Hyphen électrisait son monde avec une énérgie toute particulière avant que la soirée blanche ne commence. Oui, le Fly Away cette année était un peu une soirée géante étalée sur cinq jours.

Les organisateurs ont d’ores et déjà annoncé l’édition 2019, qui se tiendra du 1er au 5 octobre en Grèce, à Gregolimano. Un premier teaser est déjà là pour nous faire saliver. On y sera à coup sûr, et vous ?

CIM Internet