Selon ABC, David Guetta serait le « grand-père de la musique électronique »

Selon ABC, David Guetta serait le « grand-père de la musique électronique »

david guetta

David Guetta, les mains en l'air, en 2013. | © BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

Musique

Selon la chaîne américaine ABC, le DJ français David Guetta a également apporté la house aux États-Unis. Une déclaration qui lui a voulu de nombreuses critiques.

Ceci n’est pas Le Gorafi. Pour marquer la sortie de son dernier album 7, ABC a invité David Guetta lors de son émission nocturne « Nightline ». Une rencontre tout à fait normale où le DJ français raconte les raisons de son succès, ses multiples collaborations et son lien avec le public. Mais c’était sans compter sur la présentation que lui a réservée la chaîne américaine. Au début du reportage, David Guetta est ainsi surnommé « grand-père de l’electronic dance music », plus connue sous le nom d’EDM, soit la branche la plus controversée de la musique actuelle, mais aussi l’une des plus populaires.

Lire aussi > La collaboration inattendue entre Céline Dion et David Guetta

Lors de cette émission, repérée par Trax Mag, David Guetta est également considéré comme celui qui aurait apporté la house aux États-Unis. S’il a contribué à déclencher la vague EDM à la fin des années 2000, le présenter est tant que créateur ou importateur est totalement faux. Et la bourde n’est pas passée inaperçue. Sur les réseaux sociaux, la vidéo et ses déclarations loufoques ont été la risée de la toile, donnant lieu à des montages hilarants.

La réponse de David Guetta

Alors qu’il n’est pas à l’origine de cette erreur monumentale, David Guetta, victime première de ces montages, a tenu à remettre les choses au clair. « La house est née grâce à des gens comme Frankie Knuckles et Larry Levan. L’héritage du genre et de ces artistes est si important pour moi. Ces personnes suivies par d’autres m’ont ouvert la voie, et à d’autres artistes, pour faire carrière et pouvoir faire ce que nous faisons aujourd’hui », écrit le DJ français sur Instagram, en publiant une pochette de « Love Can’t Turn Around », morceau de Farley « Jackmaster » Funk sorti en 1986 qui tient une place importante dans l’histoire de la house… et dans la vie de David Guetta. « Je suis tombé amoureux de la house quand j’étais ado dans les années 80, quand j’ai entendu de la house de Chicago pour la première fois sur une radio parisienne. C’était ‘Love can’t turn around’, j’ai été obsédé par ces sonorités. Cette musique diffusait un message d’amour, d’ouverture, quelque chose qui rassemble. Cela m’a inspiré pour faire une première house music night à Paris en 1988″. Oui, David Guetta a bien fait de la house, mais ne l’a pas apportée aux États-Unis.

View this post on Instagram

Some people love a controversy, but I am all about positivity. I fell in love with house music as a teenager in the 80s when I first heard Chicago house on the radio in Paris. It was Farley ‘Jackmaster’ Funk’s record “Love Can’t Turn Around”. I became obsessed with the sound of it. The music had a message of love, being open, and bringing people together that inspired me to start my first house music night in Paris in 1988. Later when I was running a club called Queen, I would invite Djs like Frankie Knuckles, David Morales, Dj Pierre , masters at work , Danny tenaglia etc. I was trying to learn from those pioneers and I also wanted to share this amazing feeling with the my people . House music was born from people like Frankie Knuckles and Larry levan. The legacy of the genre and those artists are so important to me. Those people followed by others paved the way for myself and other artists to have careers and be able to do what we are doing today. For me, it is all about love and bringing people together to celebrate life.

A post shared by David Guetta (@davidguetta) on

CIM Internet