« Thank U, Next » : Le message caché pour Donald Trump dans le nouveau clip d’Ariana Grande

« Thank U, Next » : Le message caché pour Donald Trump dans le nouveau clip d’Ariana Grande

ariana grande

Dans "thank u, next", Ariana Grande rejoue la fameuse scène de Jingle Bells de Mean Girls. | © Capture d'écran YouTube/Ariana Grande

Musique

Dans le clip de « Thank U, Next », qui a battu un record ce week-end, Ariana Grande envoie un message politique au président américain.

Avec son nouveau clip bourré de références aux teen movies des années 2000, Ariana Grande a battu un record ce week-end. En reprenant des séquences des mythiques Lolita Malgré Moi, American Girls, 30 ans Sinon Rien ou encore La Revanche d’une Blonde, l’interprète de « Thank U, Next », créé en hommage à ses ex, est devenue la première artiste à dépasser les 50 millions de vues en 24 heures sur YouTube.

Lire aussi > Non, Ariana Grande n’utilise pas la mort de Mac Miller pour attirer l’attention

Au-delà des multiples références à la pop culture, analysées par The Washington Post, Ariana Grande envoie également un autre message plus politique, repéré par Quartz. Dans son interprétation de la Revanche d’une Blonde, l’artiste se présente comme le célèbre personnage de Reese Witherspoon, Elle Woods, connue pour avoir défié les stéréotypes de la blonde écervelée. Allongée tout de rose vêtue, la chanteuse feuillette un livre intitulé Immigration and Refugee Law and Policy, « un ouvrage de référence utilisé dans de nombreuses facultés de droit américaines », présente le site américain cité par Slate.

Pas une coïncidence

Selon une description de l’édition présente dans le clip, le manuel présente des références à DACA, « la politique d’immigration de l’ère Obama qui met en place un moratoire de deux ans concernant l’expulsion du territoire pour les personnes qui sont venues aux États-Unis illégalement quand ils étaient enfants, les questions d’asile et une nouvelle section sur les enfants vulnérables ».

Si, pour certains, le clin d’oeil à Trump peut sembler tiré par les cheveux, il a bien été confirmé par la mère d’Ariana Grande. Après un article du Elle Magazine mentionnant un  message politique, Joan Grande a confirmé sur Twitter que ce n’était pas une coïncidence.

CIM Internet