Les 8 meilleurs festivals de musique européens dont vous n’avez jamais entendu parler

Les 8 meilleurs festivals de musique européens dont vous n’avez jamais entendu parler

festivals été 2019

Image d'illustration. | © Unsplash / Danny Howe.

Musique

En ce temps grognon et hivernal, on a décidé de prendre le large et de penser (déjà) aux beaux jours musicaux qui nous attendent.

Certes, nos festivals nationaux [Dour, Les Ardentes, Pukkelpop et on en passe] ont fière allure et sont des références en Europe et dans le monde. Un peu trop mainstream à votre goût et en recherche de découvertes et autres pépites qui égayeront votre été ? On a concocté une liste des rassemblements musicaux européens les plus méconnus et qui pourtant se vouent à nous apporter des line-up faits de sons de grande qualité. Direction l’été, les sonorités enjouées et les déhanchés insouciants.

Lire aussi > Deux artistes belges feront vibrer Coachella, qui a (encore) dévoilé une incroyable affiche

Kala, Albanie

Sur la Riviera albanaise, faisant face à la belle Adriatique, se trouve la plage idyllique et (presque) secrète de Dhërmi, qui abrite le très pointu et hypnotique festival doucement nommé Kala. Loin des gros festivals de la côte croate la surplombant, Kala s’impose comme un nom qui ne veut pas faire trop de bruit. La part belle est faite aux sons électros de qualité le temps d’une semaine, sous le soleil du sud de l’Europe. Au programme, pas de gros noms mais des références de la house et de la techno underground : Inner City, Hunee, Theo Parrish ou encore le Belge San Soda. Plus qu’alléchant, tranquille sur la plage, loin des gros rassemblements où l’on s’entasse comme des moutons.

Kala Festival, Dhërmi (Albanie) / Du 12 au 19 juin 2019.

Masked Ball, Royaume-Uni

Le Masked Ball (ou « bal masqué »), c’est une grande fête qui ne s’arrête quasi jamais. Prenant ses quartiers dans les hauteurs du massif de la Cornouaille au Royaume-Uni, cette « party » géante sort du lot pour ses vues à couper le souffle sur les eaux britanniques, son côté intime et minimaliste (sa capacité maximale est de 3000 personnes) et ses « jacuzzis discos ». On y va pour danser et pour rien d’autre : électro, disco, techno, house, tout y passe dans une ambiance des plus légères. Un line-up bien alternatif comme il faut vient se greffer à merveille à ce petit festival du bout du monde. On en rêve déjà.

The Masked Ball, Porthleven (Royaume-Uni) / Du 3 au 5 mai 2019.

Nova Batida, Portugal

Connu des amateurs de festivals alternatifs pour sa scénographie hyper-stylée et colorée, Nova Batida se place très très haut sur la carte de ces petits rassemblement méconnus du grand public. Il prend place au coeur de la pétillante Lisbonne, plus précisément dans la très hype LxFactory, une usine réaménagée en lieu de créations diverses. Boutiques de créateurs et clubs très branchés s’y côtoient. Trois jours durant, Nova Batida y établit ses quartiers pour une grande fête agrémentée de cours de yoga le matin, mais aussi de soirées spéciales sur des « party boats ». Sacré programme. Pas encore de line-up dévoilé cependant. En 2018, on pouvait danser sur les sons de Little Dragon, Mount Kimbie ou Maribou State. On peut donc s’attendre à une fournée intéressante.

Nova Batida, Lisbonne (Portugal) / Du 13 au 15 septembre 2019.

Terraforma, Italie

On part pour l’Italie et l’expérimental Terraforma. Situé dans les jardins de la Villa Arconati, palais sompteux du nord de Milan, le « Terra  » se veut être un lieu d’échanges artistiques. On n’y va pas seulement pour bouger son corps mais aussi pour penser. Des conférences et discussions prennent place dans le très floral parc milanais. Conscient des défis écologiques, le festival se veut être le moins impactant sur l’environnement. Pas de grands noms ici, mais un tas de petites découvertes qui vous hypnotiseront. En témoigne le trailer complètement barré qui l’accompagne.

Terraforma, Villa Arconati (Italie) / Du 5 au 7 juillet 2019.

Kolorádó, Hongrie

Qui dit Hongrie dit normalement Sziget, un des plus gros festivals européens qui rassemble pas moins de 400 000 personnes chaque année. Mais si vous cherchez quelque chose de moins brillant et de plus « cool », dirigez-vous vers le Kolorádó et son week-end enchanteur dans la forêt, non loin de la capitale Budapest. Les premiers noms sont arrivés et vous pourrez notamment y croiser Kurt Vile ou Femi Kuti. Qualitatif et isolé, le « Kolo » ravira ceux en recherche de vibes tranquilles.

Kolorádó, Nagykovácsi (Hongrie) / Du 19 au 22 juin 2019.

Pete the Monkey, France

En opposition totale à la logique industrielle des grands festivals, le très artisanal et champêtre Pete The Monkey relève presque de l’utopie. Depuis Saint-Aubin-sur-Mer, en Normandie, ce petit festival rêveur a été créé ppour lever des fonds et financer la construction de la plus grande réserve de singes de Bolivie : Jacj Cuisi. S’y mêlent de l’indie pop, de l’électro et du jazz dans une ambiance familiale et un peu « Peace & Love ». Les premiers noms tardent à se dévoiler mais dans le passé, le flair de la petite équipe a fait ses preuves, puisqu’on y a croisé ici de futures révélations comme Agar Agar, Juliette Armanet ou encore Flavien Berger.

Pete the Monkey, Saint-Aubin-sur-Mer (France) / Du 11 au 13 juillet 2019.

Skye Live, Écosse

Si vous prévoyez de partir dans les Highlands cet été, profitez en pour faire « matcher » vos dates avec le Skye Live, qui en est à sa quatrième année et comblant le vide laissé par le très regretté Isle of Skye Music Festival, défunt en 2007. Rien que pour la fascinante nature environnante vous en aurez plein les mirettes. Et aussi les gambettes, car ici on vient danser sur des sons endiablés. Le groupe maison Niteworks est déjà annoncé et les prochains noms devraient être dans la même lignée : électro. Danser, danser, danser, pour ensuite aller se remplir les poumons de l’air pur des inoubliables Highlands.

Skye Live, Portree (Écosse) / Les 6 et 7 septembre 2019.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Skye Live 2018 will take place on Fri 21st & 22nd Sept at The Lump in Portree! Very limited Early Bird tickets are available now at reduced price on our website.

Une publication partagée par Skye Live Festival (@skyelivefest) le

Lire aussi > Clip Match : 5 clips qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

Waking Life, Portugal

Unique en son genre, le Waking Life célèbre les arts et la musique loin de tout, précisément à Crato, au nord-est de Lisbonne. Très isolé et loin de tout, le festival se voue à responsabiliser ses fidèles sur les questions environnementales tout en n’oubliant pas le plus important : célébrer et faire la fête. Des dj’s renommés (Seth Troxler et Four Tet ont déjà été annoncés) et méconnus viendront égayer la scène principale surplombant le lac avoisinant. Vous aurez le choix entre vous laisser envouter par les sons dansants ou, pourquoi pas, participer à des workshops, installations artistiques et autres projections de documentaires.

Waking Life, Crato (Portugal) / Du 14 au 19 août 2019.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

lighthouse keepers created by rummelstilzen fotografia: @not.alexandru #wakinglife #wakinglifefestival

Une publication partagée par joaozinho (@wakinglife_joao) le

CIM Internet