Paris Match Belgique

Primavera Sound : « Un line-up respectant la parité des genres, ça devrait être normal »

primavera sound

Janelle Monae sera présente au Primavera Sound. | © SUZANNE CORDEIRO / AFP

Musique

Le festival barcelonais Primavera Sound présente un line-up révolutionnaire. Pour la première fois, il contient autant d’artistes masculins que féminins.

Et si on supprimait les hommes sur les affiches des festivals de musique ? Parce qu’une image vaut plus que mille mots, le site 99 scènes a eu en 2015 l’idée géniale – et assez révélatrice – de gommer les groupes exclusivement masculins des programmations de festivals européens et américains, pour mettre en lumière la (faible) présence des femmes. Résultat : sur treize line-up analysés entre 2014 et 2015, seuls 276 groupes sur 1 409 sont composés d’au moins une femme, portant ainsi la moyenne du nombre de musiciennes à 19%. Face à constat, les festivals qui respectent une parité dans leur programmation font figure d’exception. C’est le cas de la prochaine édition du Primavera Sound Festival, à Barcelone.

Du 30 mai au 1er juin, le festival espagnol verra défiler sur ses scènes autant de femmes que d’hommes. Cardi B, Janelle Monae, Robyn, Solange et Erykah Badu font partie des artistes les plus attendues. Un « line-up révolutionnaire », soulignent les organisateurs du Primavera dans un communiqué. « Un line-up respectant la parité des genres, ça devrait être normal ! Que la barrière des genres et la division soient abolies, ça devrait être normal ! » insistent-ils, avant de préciser que cette édition de 2019 est basée sur cette « nouvelle normalité ».

Lire aussi > Le Festival « Elles tournent » met les réalisatrices à l’honneur

« Pourquoi chercher une égalité dans le line up maintenant ? », se demandent les organisateurs. « Car nous aurions déjà dû le faire des années auparavant. Parce que au vu de nos précédentes éditions, et malgré les progrès ces dernières éditions, nous devions aller bien plus loin ». Dans un paysage musical généralement dominé par des hommes, il y a bien un lieu où les femmes sont présentes : dans le public. Selon le Huffington Post, aux États-Unis, 51% des festivaliers sont des femmes. Alors pourquoi ne retrouve-t-on pas cette même égalité dans la programmation des festivals ?

Un line-up éclectique et osé

« Une égalité des genres dans le line-up, un style éclectique et une volonté de changement constant et de prise de risques afin de se connecter un maximum avec l’époque dans laquelle nous vivons, sont les valeurs qui ont dicté l’élaboration du line-up de cette année », peut-on lire également dans le communiqué. Tel un coup d’envoi aux festivals d’été, le Parc del Forum de Barcelone accueillera en l’espace de trois jours 226 groupes « dont plus de 50% sont des femmes », tous genres musicaux confondus.

Au-delà de la parité, le Primavera Sound mise cette année sur un line-up osé, diverse et convaincant, en donnant une place plus importante aux musiques urbaines et au reggaeton, moins présents dans les grands festivals. « Assez du diktat qui nous impose ce qui est bien », lance le festival espagnol. En plus des têtes d’affiches déjà citées plus haut, Nas, Christine and The Queens, Tame Impala, Courtney Barnett, Interpol, FKA Twigs ou encore Future seront également présents. De quoi plaire à toutes et à tous. 

Pour plus d’informations et le prix des tickets, rendez-vous sur le site de l’événement.

primavera
© Primavera Sound
CIM Internet